A bicyclette

Venir à Angkor ça se mérite ! 8h00 de bus depuis Phnom Penh et nous voilà à Siem Reap, localité point de base pour les temples. C’est une grande ville assez jolie si on fait abstraction des flots de touristes dans les rues (en fait dans 3 rues où tous les restaurants sont rassemblés, pour le reste c’est assez calme). Nous sommes en basse saison, normalement il ne devrait pas avoir foule. On s’installe dans un petit hôtel et on étudie de près comment accéder aux temples. La plupart des touristes optent pour les tuk tuk (dès que l’on marche dans la rue on se fait accoster pour les louer à la journée) pour nous se sera vélo, l’hôtel en loue c’est parfait.

Le lendemain levé 6h00, nous partons à la fraiche car 40 degrés nous attendent dans la journée. L’hôtel se situe à 10kms du temple d’Angkor Vat, qui n’est en fait qu’une infime partie de tout l’ensemble. Pour nous les temples d’Angkor c’était seulement Angkor Vat, l’édifice le plus connu mais en fait il y en a pleins d’autres dispersés sur 400kms! On vous rassure nous n’en avons parcouru qu’une infime partie, pour mieux comprendre voici un plan.carte

Nous n’avons pas pris de guide, premièrement ce n’est pas trop notre truc, deuxièmement c’est cher et troisièmement on voulait aller où on voulait quand on voulait. Pour se cultiver quand même un petit peu Romain avait regardé quelques trucs sur internet en amont et récitait sa leçon devant les monuments.

Angkor Vat

C’est le plus grand édifice religieux au monde et niveau mégalo c’est pas mal ! En effet il représente l’univers (et oui rien que ça !). Sa tour centrale symbolise le Mont Méru, les cours intérieures les continents et la douve (large de 200mètres) l’océan. Ce qui est incroyable c’est d’essayer d’imaginer Angkor Vat à son apogée avec plus d’un million d’habitants (Londres à la même époque en comptait 50000). C’est vrai que c’est immense, les colonnades, les couloirs et les portes n’en finissent pas et chaque petite parcelle de pierre est minutieusement gravée ou sculptée. Il y a un peu de monde mais c’est très supportable, nous prenons le temps de tout regarder niveau par niveau et d’apprécier ce lieu. Trois bonnes heures plus tard nous remontons sur nos vélos direction Ta Prohm à 6kms de là.IMGP8559 (Copier) IMGP8560 (Copier) IMGP8562 (Copier) IMGP8566 (Copier) IMGP8570 (Copier) IMGP8567NB (Copier) IMGP8558NB (Copier) IMGP8599NB (Copier) IMGP8600 (Copier) IMGP8572 (Copier) IMGP8590 (Copier) IMGP8571 (Copier)IMGP8616 (Copier)IMGP8929 (Copier)IMGP8853 (Copier)On est contents de notre choix de déplacement, nous sommes les seuls touristes à pédaler (tous les autres sont à l’ombre dans leur tuk tuk) les cambodgiens nous gratifient de grands sourires et on est bien les cheveux au vent à bicyclettteeeeeee !IMGP8651 (Copier)IMGP8730 (Copier) IMGP8855 (Copier) IMGP8922 (Copier)Ta Prohm

Pas de chance nous arrivons en même temps que les tours opérator de chinois. C’est horrible, ça grouille de partout, ils nous marchent à moitié dessus, parlent fort, veulent tous faire la même photo moche au même endroit avec des pauses improbables. Ça nous gonfle vite, on s’assoit dans un coin et on attend que ça passe. Une bonne demi-heure plus tard le calme est revenu, chouette c’est parti pour la visite. Alors à Ta Prohm ce qui est magnifique c’est la végétation qui a pris complètement possession des temples. La nature à repris ces droits et les murs et les tours croulants ne tiennent plus que grâce à l’entrelacs des immenses racines qui les enserrent. La lumière est très belle aussi, verdâtre elle donne un côté magique au lieu. C’est le paradis pour la photo, c’est juste dommage que de nombreuses protections gâchent tout cela. On aime beaucoup tous les deux (ça doit être notre côté paysagiste !).IMGP8689 (Copier)IMGP8660 (Copier) IMGP8663 (Copier) IMGP8669 (Copier) IMGP8689 (Copier) IMGP8693 (Copier) IMGP8692 (Copier) IMGP8674NB (Copier) IMGP8683NB (Copier) IMGP8654NB (Copier) IMGP8676NB (Copier) IMGP8674NB (Copier)Quand on sort de ce petit paradis la chaleur est à son max (45 degrés), pause repas, surtout beaucoup d’eau et coca et on cherche un temple à l’ombre pour se reposer pendant les heures les plus chaudes. Quelques kilomètres plus loin on trouve un petit temple sympa avec beaucoup de sculptures et de bas relief, ça sera notre QG pour quelques heures. Marion dessine et Romain lit. Les gardes cambodgiens s’approchent pour regarder les dessins et restent avec nous pour papoter, on rigole bien ils sont très sympas.IMGP8715 (Copier) IMGP8721 (Copier) IMGP8728 (Copier) IMGP8729 (Copier) Quand la température redevient vivable nous ré-enfourchons nos bolides, on se balade dans quelques temples et on file pour voir le coucher de soleil sur Angkor Vat. La lumière donne une couleur jaune à la pierre et le bâtiment se reflète dans l’eau, c’est trop beau ! Comme d’habitude on s’installe et on regarde éblouit puis retour à l’hôtel. Bilan de la journée 45 kilomètres de vélos (on a mal aux fesses).IMGP8747 (Copier) IMGP8749 (Copier)Le lendemain on est motivés, levé 4 heures du mat ‘ pour le levé de soleil ! On saute sur nos vélos et on avale les 10kms qui nous séparent d’Angkor Vat pour arriver pile-poil et voir un bleu sublime dessiner les contours du temple. Il y a foule mais le spectacle vaut le coup, la couleur est magique.IMGP8768 (Copier) IMGP8775 (Copier)

Nous nous dirigeons ensuite vers Bayon un temple construit pour combler l’égo démesurer du roi Jayavarman. C’est super on est tout seul (en fait on a compris il faut faire les visites à l’inverse des tours opérator de chinois). Des visages monumentaux veillent depuis tous les angles de l’édifice, (ces visages ont une ressemblance énorme avec celui du roi), et des immenses bas reliefs se déploient sur les murs. En tout il y a 216 visages ! IMGP8863 (Copier) IMGP8868 (Copier) IMGP8872 (Copier) IMGP8875 (Copier) IMGP8887 (Copier) IMGP8888 (Copier) IMGP8896 (Copier) IMGP8898 (Copier) La suite de la matinée se passe tranquillement entre vélo et temple et nous rentrons à notre hôtel en milieu d’aprem, bouillants et crevés mais c’était super !

Nb : Au Cambodge il n’y a pas de papier toilette au WC, seulement un jet d’eau. Les magasins en vendent donc après s’être fait avoir plusieurs fois nous allons maintenant aux toilettes avec notre rouleau !

Nb1 : Il est de coutume de se déchausser quad on rentre quelque part, devant chaque hôtel il y a donc une multitude de chaussures, idem devant les magasins d’alimentation, les restos et les bars.

Nb2 : Nous ne mangeons jamais sur des chaises normales, elles sont soit toutes petites (pour nous des chaises d’enfants) ou remplacées par des poufs.

 

6 thoughts on “A bicyclette

  1. la végétation intégrée aux monuments, on dirait des tableaux de Dali 😉 ! c’est magnifique ! les couleurs sont splendides.
    vous êtes rayonnants, bon romain la coupe c’est pas ça du tout, avec qques cm en moins, tu pourrais être pris pour un cambodgien….
    j’espère que Marion, tu ne vas pas tenter le coiffeur… ou alors in New Zealand, façon Maori 😉

    gros bisous. Take care.

  2. Hé hé hé… pour l’absence de PQ, ça ne va pas allé en s’améliorant!
    Faites vos une raison… et commencer à dompter la jet d’eau!

    Les photos sont superbes, ce lieu semble magnifique, plein de quiétude… en tous cas à travers vos impressions..
    Et quand vos n’êtes pas avec un car de Chinois !

  3. Époustouflant ’la Sérénité baigne ’beaux dessins de marion, belles photos de vous deux, vous Êtes les meilleurs mieux que les chinois, vous réussissez à chaque fois à nous surprendre et nous émouvoir c’ est pas donné à tout le monde vous devriez envisager un autre métier tout ce que vous faites se transforme en or bisous mam

  4. J’ai adoré, j’ai souri , j’ai été attendrie et ébahie .
    Cette nouvelle page est magnifique , avec cette végétation qui semble vouloir tout engloutir , cela paraît presque irréel à certains endroits .
    C’est du land-art à l’état naturel .

    Bravo encore et toujours pour ces prises de vues et cette sensibilité .

    Il vous reste à provisionner le papier en tous genre , pour le cas où l’eau serait coupée . Hi Hi …
    Plein de bisous.
    BIZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ et bizzzzzzzzzzzzzz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *