Au-dessus des nuages

Ce soir notre logement est plus original que d’habitude, un petit bungalow perdu dans les bois avec lit, cuisine et poêle. Malheureusement il n’y a pas beaucoup de bois, le propriétaire nous indique donc gentiment la cabane avec les grosses buches et la hache. Romain devient donc bucheron d’un soir pour son plus grand bonheur et nous coupe une pile de bois assez impressionnante. C’est donc une de nos soirées les plus chaudes de Nouvelle Zélande, le poêle fonctionne à plein régime, limite on peut se mettre en tee­-shirt !IMGP3716 (Copier) romain bucheron (Copier)Après cette petite parenthèse chaleur, l’étape du jour est un incontournable du voyage en nouvelle Zélande : la découverte des fiords. Après 3 jours de neige dans cette région le ciel est de nouveau bleu. La fameuse Milford Road est ré-ouverte depuis aujourd’hui, nous allons donc pouvoir profiter des paysages sous un beau soleil (chose extrêmement rare qui est même mentionner dans le lonely planet, ‘pour les chanceux’). C’est donc chanceux que nous attaquons cette route avec notre petite titine. Tout de suite c’est super impressionnant, nous sommes encerclés de montagnes spectaculaires et enneigées, le tunnel dans lequel nous devons passer parait bien rikiki sous cette masse de pierre. IMGP4244 (Copier)IMGP3749 (Copier) IMGP3752 (Copier) IMGP3759 (Copier)A la sortie nous ne pouvons contenir un wahouuu, tellement l’échelle du paysage paraît irréelle et la route minuscule. Nous ne pouvons malheureusement pas nous arrêter beaucoup car de nombreux endroits sont considérés comme zone d’avalanche, les photos sont donc prises depuis la voiture.IMGP3760 (Copier) IMGP3761 (Copier)Nous roulons pendant une bonne heure dans ce paysage alpin en nous faufilant à travers les montagnes avant d’arriver à la fin de la route, départ des bateaux pour la croisière dans le fiord. Nous embarquons donc pour 1h30, un café à la main à travers un panorama mêlant mer et montagnes. Il fait froid mais nous écarquillons les yeux, les cheveux au vent sur le pont du bateau, on va encore se répéter mais qu’est ce que c’est beau…montagnes pyramidales, forêts, cascades, neige au sommet…IMGP3796 (Copier)Panorama sans titre4 (Copier)Panorama sans titre5 (Copier)Panorama sans titre6 (Copier)Panorama sans titre12 (Copier)Panorama sans titre11 (Copier)Panorama sans titre8 (Copier)Panorama sans titre15 (Copier)Panorama sans titre2 (Copier)Panorama sans titre13 (Copier)Vu d’en bas cela parait immense, nous avons mal au cou à force de regarder vers le haut. Nous croisons une colonie d’otaries et des pingouins arrivant du Chili (petits sur la photo), qui viennent passer tous les hivers en Nouvelle Zélande, ce n’est pourtant pas la porte à côté !! IMGP3913 (Copier) IMGP3979 (Copier) IMGP3944 (Copier) IMGP4134 (Copier) IMGP4145 (Copier) IMGP4126 (Copier) IMGP4099 (Copier) IMGP4051 (Copier) IMGP3900 (Copier) IMGP3873 (Copier) IMGP3866 (Copier)Le bateau s’approche tout près d’une cascade, on est presque dessous, trempés mais aussi impressionnés de la force avec laquelle l’eau jaillit de la roche. IMGP4043 (Copier) Panorama sans titre10 (Copier) IMGP4025 (Copier) IMGP4029 (Copier)IMGP4176 (Copier)Le temps passe super vite, les paysages défilent mais on essai de figer le plus de choses possibles dans nos mémoires, on espère ne pas en oublier une miette.Panorama sans titre1 (Copier)Le lendemain le temps s’annonce beau, nous décidons donc de nous attaquer à la première partie de la Kepler Track. La seconde partie est alpine et n’est pas praticable en hiver, très avalancheuse elle requière tout l’équipement de haute montagne. Notre but est donc de monter au premier refuge Luxmore hut, aucune difficulté particulière, aucun risque non plus juste de la neige et du froid (petite expication sécurité pour les mamans un peu inquiètes). Cette fois nous louons des sacs de couchage et nous emportons nos couvertures emmaüs (on a jamais trop chaud !). La première heure commence à plat au bord du lac dans un paysage bien vert de fougères et de mousses, le temps est gris malgré le beau annoncé. IMGP4334 (Copier) IMGP4753 (Copier)Ensuite la montée commence et c’est parti pour 4 heures de grimpette bien raide, plus nous montons en altitude et plus la neige est présente. D’abord sur les arbres, puis par tâches sur le chemin pour finir par un beau tapis blanc.IMGP4340 (Copier) IMGP4344 (Copier) IMGP4346 (Copier) IMGP4351 (Copier)On commence à être bien crevés, les pauses sont très courtes car on se refroidit vite, la température oscille entre 5 et 0 degrés. Petit à petit la végétation change et nous apercevons des minis coins de ciel bleu pour finalement arriver au dessus de la limite des arbres dans un magnifique paysage blanc et ensoleillé.Panorama sans titre1 (Copier) Nous sommes au dessus du brouillard, au dessus de la végétation, devant nous de la neige et des sommets enneigés, c’est magique. Nous marchons tous seuls dans ce paysage juste incroyable, digne de sommets de haute montagne mais pourtant accessible en 5 heures de marche. Le brouillard de dissipe nous dévoilant une vue sur la vallée de Te Anau et le lac. Il y a quand même pas mal de neige, nous nous enfonçons jusqu’aux genoux, nos pieds sont mouillés et gelés mais sur le coup cela ne nous dérange absolument pas tellement l’environnement dans lequel nous marchons est magnifique.IMGP4371 (Copier) IMGP4397 (Copier) IMGP4430 (Copier) Panorama sans titre3 (Copier) Panorama sans titre17 (Copier) Panorama sans titre16 (Copier) Panorama sans titre4 (Copier) Panorama sans titre5 (Copier)Panorama sans titre15 (Copier) Panorama sans titre2 (Copier) IMGP4447 (Copier) IMGP4460 (Copier)Au détour d’une colline nous découvrons le refuge, il est vraiment très grand et pour ne pas changer de nos bonnes habitudes nous sommes tous seuls !Panorama sans titre13 (Copier) Il y a quand même une gardienne qui habite un petit coin séparé et qui vient nous dire bonjour et nous donner du bois pour la nuit qui s’annonce très froide selon elle. Elle nous dit aussi que nous sommes chanceux, elle n’a pas vu le lac et la vue depuis 4 jours. Bien entendu en refuge le bois et compté car il arrive en hélico, ce ne sera donc pas un grand feu de joie, nous avons juste le strict nécessaire pour la nuit. Il est 15h30, nous profitons des rayons de soleil pour nous réchauffer devant le superbe tryptique de fenêtres. Le thé brulant accompagné d’une part de gâteau chocolat-banane nous parait délicieux et nous réchauffe.IMGP4472 (Copier) IMGP4526 (Copier) IMGP4551 (Copier) IMGP4525 (Copier) Panorama sans titre7 (Copier) La fin d’aprem passe tranquillement entre lecture de magazine, contemplation du paysage et mise en place de notre chambre. Les dortoirs sont glacials et décidons de nous installer au coin du feu.IMGP4614 (Copier)Après avoir regarder le coucher de soleil de A à Z et ses belles couleurs roses Romain commence le feu. Le problème des grands refuges c’est que c’est très difficile à chauffer, nous sommes donc emmitouflés dans nos couvertures le plus près possible de la chaleur du feu. Le soir nous nous endormons en regardant les flammes danser dans le poêle, c’est le top de la TV !Panorama sans titre9 (Copier) Panorama sans titre8 (Copier) IMGP4605 (Copier)IMGP4612 (Copier) IMGP4564 (Copier) Nous ne dormons pas trop mal malgré le froid qui nous réveille un peu tôt, il nous reste une bûche, cela nous réchauffera pour le petit dej’. Marion qui est une grande fan des levés de soleil se lève tôt pour le regarder pendant que Romain continue sa nuit. Panorama sans titre10 (Copier) Panorama sans titre11 (Copier)Ce matin le paysage est encore différent, la lumière est plus vive et toute la vallée est sous le brouillard, c’est trop joli ! Nous profitons un max de ce grand ciel bleu avant de redescendre dans la vallée et dans le gris. Panorama sans titre19 (Copier) Panorama sans titre14 (Copier) IMGP4736 (Copier) IMGP4711 (Copier) IMGP4672 (Copier) IMGP4669 (Copier) IMGP4558 (Copier) IMGP4557 (Copier)IMGP4681 (Copier)Nous sommes supers contents de notre choix de rando, une petite merveille dont on se souviendra longtemps. La redescente se fait facilement et nous finissons par la traditionnelle photo-pancarte.IMGP4762 (Copier)Après ce beau périple montagne nous nous dirigeons vers le lac Tékapo et le Mont Cook, encore des endroits magnifiques mais ça commence à faire beaucoup à digérer pour un seul post.

Notre mois en Nouvelle Zélande touche à sa fin, c’est passé trop vite mais on en a prit pleins les yeux ! Et c’est décidé un jour on reviendra !

Bref si vous aimez les paysages de dingues, les moutons, les pelouses bien vertes, les 4 saisons en une journée, les arcs-en-ciel, la neige, les lacs, les fiords, la montagne, la mer, les oiseaux, le rugby, la rando et les gens gentils, let’s go to New Zealand !!!!!!!

Nb : notre seul regret c’est de ne pas avoir fait un selfie mouton. Nous avons pourtant bien essayé d’en attraper un dans un champ mais nos plaquages de rugby ne sont pas encore au point.

 

 

11 thoughts on “Au-dessus des nuages

  1. Génial ! Je suis heureuse pour vous, j’attendais avec impatience ce nouveau post et il est a la hauteur de mon attente. Magnifique, grandiose, c’est fantastique. Vous êtes resplendissants ! Quelle bonheur de vous voir découvrir ces paysages. Les pingouins du Chili, c’est top moumoute… Ça fait du bien de voir autre chose que du maquis. Gros bisous take care. Si je ne me trompe pas, vous quittez le pays du long nuage blanc pour de nouvelles aventures. A bientôt.

    1. Ce post envoie du lourd, ça c’est clair , c’était juste magique ! Et puis tu sais le maquis c’est pas si mal non plus 😉 Gros bisous à titouan !!!

  2. GENIAL………..Que c’est beau……et magique…..Ce pays est magnifique,comme sa population…..Et que dire de vous…..que ce soit en bucheron,pour Romain,ou de Marion posant assise sur la neige,ou de tous les 2 dans le gite,malgré que Romain a l’air frigorifié ,que de bonheurs dégagent de vous,cela m’émeut vraiment…..Vous paraissez tellement conquis,et amoureux de ce pays,cela se perçoit,se sent,se lit sur vos visages,écrits….etc…..C’est éblouissant,ces paysages….Que de blanc…Qui a dit que le blanc n’était pas une couleur….c’est apaisant c’est le mot que je cherchais,la pureté à l’état pur….bravo pour ce post….il nous transperce,nous transporte dans un autre monde…..merci c’est super….et vraiment CELA FAIT UN BIEN FOU……Départ demain pour Ajaccio,voir une autre beauté titouan,…bisous a vous 2 mam

    1. C’est vrai qu’on s’est bien gelés !!! Mais que c’était beau, ça fera parti de nos meilleurs moments en n-z… Pour nous une nouvelle aventure commence direction Bali !

  3. Nous avons été comblés par des images de toute beauté et tellement naturelles .
    Pour nous  » les montagnards du Jura » ce pays fait parti de l’excellence , car au travers de vos récits et de vos périples on a perçu et ressenti tout ce qu’on aime .
    On a même eu froid aux pieds ……. C’est vous dire .
    Mais on a envie d’y gouter .

    En fait la doudoune, le bonnet et les gants , vous vont très bien .Vous êtes magnifiques sur toutes les photos .On a maintenant une belle collection .

    Vous allez ressortir les maillots de bains … et voir les copains .L’Indonésie deux mois pour vivre autre chose .
    Finalement on vous envie ..
    Plein de bisous à vous deux

    1. Nois voilà en tongues et short ça fait très bizarre!oui une nouvelle aventure qui commence avec des supers souvenirs de la NZ. Les copains arrivent dans 3jours. On a hâte!!bisous

    2. Nous voilà en tongues et short ça fait très bizarre!oui une nouvelle aventure qui commence avec des supers souvenirs de la NZ. Les copains arrivent dans 3jours. On a hâte!!bisous

  4. Eh mais?!!?
    Les montagnes pyramides dans le fjord: je reconnais! c’est des images recyclées de la Baie DaLong!!

    Merveilleux, les paysages sont sidérants sur les photos… qu’est ce que ça doit être en vrai?!?
    Ca donne rudement envie tout ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *