Bac à sable

Pour notre dernière semaine australienne nous n’avons rien prévu de particulier, on se laisse surprendre. La première halte se fait au Dorrigo National Park, un coin parfait pour faire de la randonnée. La route qui y mène grimpe fort, nous partons de 0 et arrivons à 1000 mètres d’altitude. C’est la montagne et la montagne en automne ça caille ! Nous ressortons tous nos vêtements chauds, nous superposons les couches, ça fait quand même bizarre après 3mois à 30 degrés. Nous mangeons à a lueur de la pleine lune sous un ciel magnifiquement étoilé, c’est vraiment très beau.IMGP7875 (Copier)IMGP7869 (Copier)On se réveille dans un van-frigo et Marion qui était déjà un peu malade le soir ne se sent pas bien du tout (elle a utilisé 4 paquets de mouchoirs en une nuit, un gros rhume avec mal de tête). La randonnée est compromise, on se rend quand même à un point de vue qui nous offre un mini aperçu du paysage du parc, c’est vallonné, plein d’eucalyptus, un faux air des Blues Mountains. IMGP7885 (Copier) IMGP7884 (Copier)Panorama sans titre1 (Copier)Nous redescendons dans la vallée et nous prenons un camping histoire d’avoir une douche chaude. Le lendemain Marion va un peu mieux mais cette fois c’est Romain qui est malade ! Il passera la journée au lit entre les médicaments et les tasses de thé. Nous mettons quand même 2,3 jours à nous remettre sur pied, ce coup de froid (ou virus) nous aura bien cassé. On profite du court séjour à Port Macquarie pour visiter l’hôpital des koalas. C’était super bien mais un peu triste. Cet hôpital reçoit les koalas victimes de feu de forêt, d’attaques de chiens, ou de collision avec une voiture. Nous en voyons un qui s’est fait amputer d’une patte et d’autres qui se remettent de leurs brûlures. Ces petites bêtes sont vraiment trop belles mais malheureusement elles n’ont aucun moyen de se défendre et son extrêmement lentes. C’est quand même trop chou quand elles sont enroulées dans leur arbre en train de dormir. IMGP7900 (Copier) IMGP7896 (Copier) IMGP7897 (Copier)Nous reprenons la route dans l’après-midi, requinqués et presque plus malade. Le soir nous trouvons un petit coin très chouette au bord d’un lac avec vue imprenable pour le coucher de soleil. On installe les chaises et c’est parti pour une séance photos et contemplation notre tasse de thé à la main. On est bien !IMGP7924 (Copier) IMGP7965 (Copier) IMGP7971 (Copier) IMGP7974 (Copier) IMGP8007 (Copier) IMGP8013 (Copier) IMGP8020 (Copier)Le lendemain nous roulons toujours direction Sydney, nous faisons quelques détours au gré de nos humeurs et nous tombons part hasard sur les Worimi Conservation Lands, de longues dunes ondulants le long de l’océan. C’est en fait les dunes mouvantes les plus grandes de l’hémisphère sud, elles s’étirent sur 35 kilomètres. On est bien contents de notre trouvaille, on part se perdre dans ce grand bac à sable. A certains endroits on perd de vue la mer, c’est presque comme dans un désert ! Nos copains les chameaux sont de sortie pour promener les touristes chinois, ça nous rappelle le Maroc. Panorama sans titre2 (Copier)IMGP7926 (Copier) IMGP7951 (Copier) IMGP8024 (Copier) IMGP8029 (Copier) IMGP8047 (Copier) IMGP8086 (Copier)IMGP8033 (Copier) IMGP8037 (Copier) IMGP8038 (Copier) IMGP8073 (Copier) IMGP8060 (Copier) IMGP8059 (Copier) IMGP8087 (Copier) IMGP8079 (Copier) IMGP8074 (Copier) IMGP8039 (Copier)Le sable n’est pas doré mais d’un blanc très pur, les paysages prennent des allures un peu surréalistes par moment. Le vent souffle fort, on se baladera 2 heures avec au programme saut en longueur et course de descente de dunes. Une belle découverte !

 

 

4 thoughts on “Bac à sable

  1. hi les travellers ! étonnantes ces dunes ! j’espère que vous vous êtes remis de votre gros rhume. trop mignons ces koalas avec leur nez tout bizarre. au moins il existe un hôpital pour eux, c’est déjà ça. demain c’est le départ vers de nouveaux paysages et de nouvelles aventures. gros bisous et as usual take care.

  2. Sur certaines images, on pourrait confondre le sable blanc avec la neige . C’est super .La photo avec la clôture c’est exactement cela. On se rend bien compte aussi qu’il y a du vent .Vive les sweats à capuche .
    Les photos acrobatiques  » j’aime » .On voit Marion, que tu as une détente d’athlète confirmée et bien entretenue …. C’est l’envol total .

    Ce sont donc les dernières images d’Australie , je pense .C’est déjà un bel album et pour ma part j’y reviens souvent .Alors on vous souhaite d’autres bonheurs du même genre ensuite .On attendra avec impatience des nouvelles d’ASIE
    Plein de bises et de bisous .

  3. ET oui au revoir l’Australie bonjour l’ASIE….PAUVRES PETITS KOALAS…..vous y avez laisser vos empreintes,sur le sable…..les dunes te rappellent peut ètre celle du pila ROMAIN ,je n’ai rien a ajouter à part que j’attendrais avec impatience de vos nouvelles….e »n tout cas le blog sur l’ Austalie était plus que super….bisous à vous deux….c’est moi qui est le blues aujourd’hui,cela passe vite quand je me dis que cela fait 4 mois ,et je devrais ètre habitué ,mais non…..bisous bisous mam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *