En avant le Rajasthan

L’aventure commence dans le train, une longue journée de transport nous attend, nous passons dans la partie nord de l’Inde après un mois sur les routes du sud. Nous ne savons pas si c’est encore une fois un coup de chance où si nous sommes juste ouverts à l’idée de faire des rencontres mais nous tombons à côté de Madhu et sa famille qui se rendent au mariage de leur fille à Jodhpur. Ils sont incroyablement gentils et attentionnés avec nous, on discutera un grand moment avec Madhu qui est photographe et le voyage passera tout seul. On sympathisera d’ailleurs avec une grande partie du wagon, c’est quand même très cool ses voyages en train! Le paysage qui défile change et laisse place à la poussière et au sable, on approche du désert.IMGP3567 (Copier) IMGP3616 (Copier) IMGP3607 (Copier) IMGP3645 (Copier) IMGP3658 (Copier) IMGP3678 (Copier)IMGP3603 (Copier)IMGP3591 (Copier)IMGP3572 (Copier)IMGP3674 (Copier)IMGP3696 (Copier)IMGP3642 (Copier)IMGP3641 (Copier)IMGP3637 (Copier)Après des aurevoirs sur le quai et des échanges de noms et d’adresses nous filons direction notre petite guesthouse dans la vieille ville bleue. Un superbe toit terrasse avec vue sur le fort nous tend les bras, on mange notre curry d’aubergine les yeux rivés sur la vue, une belle arrivée.IMGP4051 (Copier)Le lendemain nous ne perdons pas nos bonnes habitudes et après un petit dej’ sur le toit nous partons nous balader. Panorama sans titre3 (Copier)IMGP4228 (Copier)Deuxième ville du Rajasthan Jodhpur possède deux visages distincts, la ville moderne et la veille ville surplombée par le fort. C’est dans les ruelles labyrinthiques de cette dernière que nous allons allégrement nous perdre, étroites et vivantes elles sont animées de mille métiers, les marchands de produits alimentaires, les fabricants de bracelets, de sari, de vernis…Chaque rez-de-chaussée est occupé par un commerce on dirait que tout le monde à quelque chose à vendre ! Les rues sont trop étroites pour les véhicules, seuls les rickshaws, motos, vaches, chèvres, chiens et piétons circulent. Les odeurs d’encens, de rose, d’épices et d’égouts se succèdent dans un dédale de coins et de recoins. Certaines ruelles résonnent sous le son des multiples klaxons, d’autres sont quasiment désertes, c’est très agréable de flâner en admirant le méli-mélo d’architectures bleues. Cette couleur bleue est omniprésente et donne une ambiance très sereine à l’ensemble, à la base ce bleu est la couleur des maisons brahmanes (caste supérieure), aujourd’hui toute la vieille ville revêt ce ton pastel. Il est peine midi et nous avons du dire hello et répondre à la question what is your country une bonne vingtaine de fois.IMGP3711 (Copier) IMGP3714 (Copier) IMGP3715 (Copier) IMGP3717 (Copier) IMGP3719 (Copier) IMGP3720 (Copier) IMGP3728 (Copier) IMGP3731 (Copier) IMGP3727 (Copier) IMGP3737 (Copier) IMGP3743 (Copier) IMGP3750 (Copier) IMGP3751 (Copier) IMGP3756 (Copier) IMGP3758 (Copier)IMGP3987 (Copier)IMGP3983 (Copier)La température est idéale, ensoleillée mais pas trop chaud, seul le vent sec nous rappelle que nous ne sommes pas loin du désert. Les styles vestimentaires commence à changer, les hommes sont souvent en blanc avec un turban (pour ceux habitant les villages), les femmes elles sont d’avantage couvertes, un long voile de couleur cache une partie ou l’ensemble leur visage, les couleurs sont encore plus chatoyantes, le rouge-orangé domine, les bracelets scintillent par dizaine, les boucles d’oreilles et les colliers brillent au soleil, de la tête aux pieds ce n’est que bijoux ! Nous prenons la direction du fort, les ruelles commencent à se raidir et les vues sur la ville et ses cubes bleus à se dévoiler. IMGP3759 (Copier) IMGP3772 (Copier)IMGP3945 (Copier)IMGP3993 (Copier)IMGP4220 (Copier)L’entrée pour la visite de la forteresse est assez chère mais pour le prix nous avons le droit à un audio-guide en français (le premier depuis le début du voyage), Romain est tout content et s’empresse d’enfiler son casque et de suivre les explications, Marion plus dissipée écoutera en pointillés (pour sa décharge prendre les photos demande une grande concentration !)IMGP3782 (Copier) IMGP3828 (Copier)La couleur ocre-rose de la roche est très belle, le fort impressionnant de hauteur et les cours intérieures laissent apparaitre de magnifiques façades sculptées et ciselées. IMGP3972 (Copier) IMGP3973 (Copier) IMGP3801 (Copier) IMGP3819 (Copier)On arrive ensuite au palais juché tout en haut de la forteresse, les maharajas vécurent ici jusqu’au XXème siècle. On a adoré les dizaines de moucharabiehs (fenêtres ajourées qui permettaient aux femmes de regarder ce qui se passait dans la cour sans être vues), en tout plus de 250 motifs géométriques différents qui créent de magnifiques effets d’ombres et de lumières. L’inde c’est vraiment le pays des motifs, tous les créateurs en manque d’inspiration devraient venir y faire un tour ! IMGP3864 (Copier) IMGP3869 (Copier) IMGP3871 (Copier) IMGP3885 (Copier) IMGP3887 (Copier)IMGP3903 (Copier) On passe ensuite de salles en salles pour découvrir les palanquins que portaient les éléphants royaux : et oui un marahaja ça la classe et sa garde royale est non pas constituée de chevaux comme en France mais de beaux éléphants tout bien décorés ! Il y en a même avec des piques aux pieds pour enfoncer les portes plus facilement. L’intérieur des salles est surchargé de motifs, de couleurs, de miroirs, de peintures à l’or, tout le bling bling de l’inde résumé dans une pièce. C’est quand même vachement joli ! IMGP3911 (Copier) IMGP3915 (Copier) IMGP3931 (Copier) IMGP3932 (Copier) IMGP3968 (Copier) Panorama sans titre4 (Copier) IMGP3833 (Copier)IMGP3889 (Copier) IMGP3920 (Copier) IMGP3878 (Copier)Presque tous les hommes portent la moustache, nous avons donc décidé de mettre en place le concours de la plus belle moustache du Rajastan, qui sera le vainqueur ? Voilà déjà quelques candidats sérieux.IMGP3811 bis (Copier) IMGP3934 bis (Copier) IMGP3867 (Copier) IMGP3970bis (Copier) A la fin de la visite nous montons sur les remparts pour profiter du panorama sur la ville, à perte de vue un paysage aride, minéral et bleu.IMGP3856 (Copier) IMGP3897 (Copier) Panorama sans titre2 (Copier) Panorama sans titre1 (Copier) IMGP3960 (Copier) IMGP3958 (Copier)Le soir une belle surprise nous attend, nous recroisons le père de Madhu (notre rencontre du train), toute la famille loge dans la guesthouse juste à côté de la notre. Vers 20h00 Madhu vient nous chercher pour nous inviter à la cérémonie du henné, nous acceptons avec enthousiasme. Tout le monde est très content de nous revoir et nous sommes conduits au près de la mariée occupée à se faire dessiner de magnifiques motifs sur les bras et les pieds. IMGP4021 (Copier) IMGP4029 (Copier) IMGP4028 (Copier) IMGP4024 (Copier)Les femmes proposent à Marion de faire de même sur les mains, c’est donc parti pour une séance de henné ! Deux hommes s’affairent et dessinent ultra-rapidement de beaux motifs sur les deux faces des mains de Marion. En attendant le séchage nous discutons avec la mariée (la sœur de Madhu), elle nous montre sa belle robe orange toute brodée à la main et nous explique tous les rituels du mariage indien. IMGP4009 (Copier) henne (Copier) IMG_20151205_211811 (Copier) IMGP4033 (Copier)On nous sert ensuite deux belles parts de gâteau au chocolat, un accueil plein de gentillesse et d’attention. Il est tard quand nous partons nous coucher, encore un très beau moment !

Le lendemain nous prenons un peu de distance avec la ville pour aller voir la campagne autour et les villages Vishnoïs. Ce peuple à une histoire et une culture tout à fait particulière, on avait hâte de voir cela de nos propres yeux. C’est en fait les premiers vrais écolos, ils sont farouchement végétariens et amoureux de la nature et suivent 29 principes de vies dictés par leur gourou au XVIème siècle. Ils ne boivent pas, vivent dans la non-violence, protège les animaux et les arbres (ils boivent de l’eau filtrée pour être sur de ne pas manger d’insectes), adopte une tenue vestimentaire particulière… Dans l’histoire c’est d’ailleurs le seul peuple à s’être sacrifié pour des arbres. Impossible donc de faire de mal à un moustique ou à une mouche, les animaux le savent bien car autour des villages ils sont nombreux à se baladent paisiblement (on verra une gazelle et une antilope et pleins d’oiseaux). Les villages vivent de la poterie ou de l’agriculture dans des maisons très simples, soit en dur soit dans des huttes. IMGP4090 (Copier) IMGP4102 (Copier)IMGP4084 (Copier)IMGP4063 (Copier)IMGP4082 (Copier)IMGP4183 (Copier) Les hommes abordent souvent un beau turban blanc et les femmes portent des bijoux qui indiquent leur situation familiale, mariée ou veuve. Une femme avec une boucle d’oreille au nez à donc un mari qui est vivant, d’autres portent les boucles d’oreille ainsi qu’une série de gros bracelets blancs qui remontent jusqu’aux épaules et toujours un voile rouge (couleur de prospérité). IMGP4210 (Copier) IMGP4189 (Copier) IMGP4187 (Copier) IMGP4177 (Copier) IMGP4168 (Copier) IMGP4158 (Copier) IMGP4155 (Copier) IMGP4141 (Copier) IMGP4139 (Copier)Nous auront la chance de boire un chai avec un couple de petits vieux âgé de 90 ans, la mamie toute ridée nous fera même gouter son chapati tout juste cuit, un moment très simple, assis sur une natte devant leur petite maison.IMGP4107 (Copier) IMGP4111 (Copier) IMGP4110 (Copier)

 

12 thoughts on “En avant le Rajasthan

  1. Vous avez toujours un truc pour rencontrer des personnes symphas ,ce doit ètre votre gentillesse qui est perceptible.Alors Marion le henné tu deviens adeptes lol .Cela part bien ensuite j’espère.Ces couleurs bleus sont magnifiques.Ainsi que ses femmes biens parées.Les hommes aussi ont de beaux et bons visages.Cela me plait beaucoup voir plus.Les animaux sont rois ça j’achète ….Vous paraissez en pleine forme c’est ça le principal pour moi …Marion arrive très très vite,wouah pour elle pour moi un peu de crainte ,mais bon Romain je compte sur toi ainsi que sur ta chérie …bisous de la maison blanche toute neuve .

    1. C’est vrai que niveau rencontre pour l’instant l’inde nous a réservé de belles surprises. Ici les vaches sont reines, elles sont partout dans les rues et mangent des chapatis. Je suis trop content que Marion arrive, j’ai hâte! Bisous

  2. Peut -on faire les mêmes rencontres dans un voyage en train avec la SNCF . Peut-être ? Mais j’en doute un peu .
    En tous cas, c’est magique tous ces gens que vous rencontrez et qui ont tous quelque chose à vous proposer , à vous donner , à échanger.
    Je suis toujours aussi surprise et ébahie .

    La séance de Henné est très artistique et comme dit papa la paire de gants est bien jolie . Vous savez donc tout sur les rites du mariage au Rajasthan!

    L’architecture du fort est particulièrement superbe et fine . Là encore avec l’audio guide vous avez fait de l’Histoire .
    La formule est vraie : les voyages forment la jeunesse ….

    J’ai adoré les portraits , le bleu, le cartable sac à dos DIESEL !!!! et vous et vous ..
    Le colis est arrivé en super état en 8 jours . Bravo

    Bisous à vous deux et dans quelques jours la sœur de Romain baroudera avec vous .C’est beau ça .

    Bizzzzzzzzzzzz
    Grosses bises .

    1. C’est incroyable pour le colis, seulement 8 jours on est bien contents! Le henné commence doucement a partir, je perd mes gants! Pour la sncf j’ai des doutes aussi, a tester. Bisous!

  3. Magique et sympa, cela fait bien plaisir. Les indiens et leurs moustaches c est toujours surprenant et les voir mettre le turban, c est une oeuvre d art. Bon, j attends la suite avec impatience (et surtout beaucoup d envie…) bises

    1. Oui la moustache cest surprenant. On en a croisé de nouvelles encore plus belles! Et on te recommande vivement le rajastan comme prochaine destination :-)

  4. Ma copine qui va tous les ans en inde, c est indispensable pour elle, a beaucoup aime l inde du nord l an dernier. Il y a 30 ans elle avait ete sur les rives du gange et elle en conserve un grand souvenir. Marion, la seurette, ca va lui faire drole…profitez

  5. une question, je m arrive pas à comprendre ce que sont ces espèces de bracelets blancs que portent les femmes au bras. on dirait meme qu ils s encastrent les uns dans les autres. je n en ai jamais vu. c est fait e quelle matière? je me souviens de magasins rempli de bracelets scintillants du sol au plafond mais comme ça, jamais.

    1. En fait ce sont des bracelets en plastique blanc de différentes tailles portés uniquement par les femmes vishnois. Je pense qu’ils les fabrique dans les villages car on en a jamais vu dans les étals de rues…

  6. Super fan de ce chapitre. Je ne m’étonne pas tant de ces surprises magiques, ils sont propres au voyage en backpack…
    Les portraits en N&B sont pleins de relief. Les moustaches sont dignes de Dali et j’adore l’idée du concours. Movember est certes passé, mais je pensais que Romain joindrait la compétition… Bientôt ? ;)
    Les paysages et les femmes sont chatoyants, la bouffe toujours aussi appétissante, quant au henné… Je suis jalouse! Les motifs sont splendides.
    Les trains sont toujours des moments forts, mon Sri Lanka est aussi synonyme de train… La sncf a aussi sa magie, mais il faut être l’étranger pour la vivre…
    Keep up !

    1. Roms a abdiqué pour la moustache, ça demande bcp de travail et de tortillage! J’espère que tt roule pour toi au Canada et que tu te cailles avec des tonnes de neige!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>