Entre-deux

96 kms nous séparent de Phnom Penh, capitale du Cambodge. Pour y aller plusieurs moyens s’offrent à nous depuis Can Tho, le bateau rapide, le bus ou un mixte bateau lent et bus. Nous optons pour la troisième solution, varions les plaisirs ! Le bateau part à 8h00 et en effet ce n’est pas un foudre de guerre. Mais ce n’est pas grave on a le temps, on regarde le paysage, ce n’est quand même pas tous les jours que l’on navigue sur le Mékong.IMGP8453 (Copier) IMGP8463 (Copier)La première partie du parcours se fait sur le bras principal du fleuve (qui est très large), nous longeons les maisons sur pilotis, certaines renferment des élevages de poissons (situés sous la maison ils sont nourris avec les restes de la famille), d’autres des scieries, des ateliers de fabrication de nouilles… Nous croisons aussi quelques bateaux remplis de sel.IMGP8465 (Copier) IMGP8468 (Copier) IMGP8469 (Copier) IMGP8468 (Copier) IMGP8470 (Copier) IMGP8471 (Copier) IMGP8477 (Copier) IMGP8473 (Copier) IMGP8481 (Copier) IMGP8482 (Copier)La deuxième partie du trajet est plus surprenante, nous bifurquons dans un petit bras du fleuve qui s’enfonce doucement dans la campagne. Les maisons changent, toujours sur pilotis c’est beaucoup plus rustique, souvent de travers on se demande comment tout cela résiste aux fortes pluies des moussons. IMGP8486 (Copier)IMGP8485 (Copier) Nous croisons beaucoup d’enfants jouant dans l’eau, sautant des arbres, nettoyant les vaches, le Mékong c’est leur terrain de jeu. Pas loin de la frontière le fleuve est entièrement infesté d’une plante, on ne sait pas ce que c’est mais tout ce que l’on peut dire c’est que c’est envahissant. L’eau se transforme en un tapis vert, nous naviguons dans l’herbe !IMGP8505 (Copier) IMGP8503 (Copier) IMGP8506 (Copier) IMGP8498 (Copier) IMGP8495 (Copier) IMGP8491 (Copier) IMGP8490 (Copier) IMGP8507 (Copier) Après 5 heures de bateau, nous voilà au poste frontière de Vinh Xuong, on descend du bateau, on donne les différents papiers déjà remplis, nos passeports et la somme prévue de 25$. Un des gardes-frontières nous dit que le prix à changer depuis peu, maintenant c’est 35$ par personne, tout le monde râle (nous sommes 6 personnes), on essaie de négocier mais rien à faire c’est cela ou bien personne ne passe. Nous finissons par payer, énervés mais impuissants (dans les frontières terrestres en Asie le prix des visas est souvent plus élevé que dans les aéroports, 3$ de plus, mais la 10$ c’est un record !). Nous prenons ensuite un mini-bus, nous repassons par le poste frontière Cambodge et on nous rend nos passeports avec un joli visa dessus. Ouééééé on est au Cambodge !IMGP8517 (Copier) IMGP8515 (Copier)C’est ensuite reparti pour 2h30 de bus pour aller jusqu’à Phnom Penh, la route n’est pas vraiment une route, plutôt un chemin, ça secoue fort. On découvre ce nouveau pays (que nous ne visiterons que très partiellement, juste une traversée pour rejoindre le Laos), les maisons presque toujours sur pilotis sont très spartiates, il y a beaucoup plus d’enfants et les gens sont très souriants. Marion trouve que cela ressemble à Madagascar. Après toute cette épopée et 8h00 de trajet plus tard nous voilà à la capitale, on se trouve un hôtel et on file se balader. Ici c’est la folie des Tuk-Tuk, il y en a partout partout ! On aperçoit et on visite nos premiers temples bouddhistes, c’est beau, tout doré et rempli de Bouddha. On croise nos premiers moines, ils ont trop la classe tout habillés en orange et comble du raffinement même leurs sacs sont assortis aux robes. IMGP8521 (Copier) IMGP8538 (Copier) IMGP8537 (Copier) IMGP8535 (Copier) IMGP8532 (Copier) IMGP8539 (Copier)On croise aussi pas mal de mecs d’une cinquantaine d’années accompagnés de jeunes cambodgiennes, c’est vraiment attristant comme spectacle et bien souvent ils sont gros et moches !

Dans un coin du marché Romain teste le coiffeur (1.5$ soit 1 euro), c’est assez improbable de se faire couper les cheveux ici, même le coiffeur rigole. En tout cas la coupe est super, bonne première expérience capillaire au Cambodge.IMGP8523 (Copier) IMGP8526 (Copier) IMGP8528 (Copier) Le soir nous testons le poulet coco-curry (et piment !!!) avec une petite bière locale, on est bien !IMGP8519 (Copier)

10 thoughts on “Entre-deux

  1. Bon , le coiffeur n’a rien coûté , alors pour les 10 $ !!!! On va dire que c’est le prix de la coupe .
    A la douane, ils ont bien vu qu’ils avaient en face d’eux de riches baroudeurs , avec de gros sacs à dos .

    J’ai aimé: – Romain impassible sous la tondeuse, souriant et beau gosse
    – Marion avec son sac à dos de riche et le pantalon à la mode locale.
    – Le tapis vert flottant.
    – Les habitations de bric et de broc
    – Et surtout ces enfants plein de vie et apparemment heureux .
    Bon séjour au Cambodge et profitez bien
    On vous embrasse très fort .

  2. Les photos des enfants sont superbes, surtout celle de la petite fille! Quand au 10€ ,ils vous ont vu arriver! C’est rien pour vous 10€, mais beaucoup pour eux! Relativisez!!

    1. Pour les 10dollars c’est pour tout le monde pareil et c’est vrai que c’est pas énorme… Oui le sourire des enfants c’est génial, ils ont toujours la patate et ça fait du bien

  3. un conseil : gardez le sourire même si vous êtes énervés vis à vis des locaux gardez le sourire. il est souvent mal perçu de s’emporter et nous occidentaux avons tendance à oublier que les autres cultures et notamment en Asie ou encore en amérique du sud sont assez sensibles à ce type de comportement qui peut nous faire passer pour des monstres alors que chez nous ça passe ! vous en verrez d’autres c’est certain.
    Keep calm and take care.

    1. Nous gardons le sourire et restons calme, ne t’inquiète pas pour ça. Après tout nous sommes en vacances pour 1 année

  4. Coucou les jeunes ’magnifiques temples ’bouddhas ’magnifiques sourires ’nous sommes en corse mais je pense à vous ’bisous profitez bien,maman,romain,ta coupe de cheveux c’est pas cher payé. Vous respirez la joie de vivre et c’est formidable ’pour vous et pour nous bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>