Il fait bon vivre à Magnetic Island

Il n’y a qu’un mot pour qualifier les 2800 kms entre le Kings Canyon et Townsville : interminable !

3jours de route ont été nécessaires pour parcourir autant de distance, on se levait tôt le matin (6h00) et on roulait jusqu’à la nuit (19h00), changement de conducteur toutes les 2heures, pause pique-nique le midi et c’est reparti, encore et toujours des routes droites, une voiture toutes les 2heures environ. Quelques Roadhouse originales, comme celle avec des extraterrestres dessinés un peu partout ! Ce coin est tellement paumé que les habitants pensent voir des ovnis régulièrement !IMGP5949 (Copier)On a vu de près un dingo (chien sauvage) et des émeus (petite cousines des autruches). IMGP5931 (Copier) IMGP5944 (Copier) IMGP5934 (Copier)Pour dormir, il n’y a rien à par les Rest Area, sorte d’aire sur le côté des routes, de temps en temps équipées de toilettes (mais c’est rare). On était bien content d’avoir notre douche solaire pour se rafraîchir le soir (pour ceux qui ne connaisse pas la douche solaire le nom est un peu pompeux, ce n’est en fait qu’un grand sac en plastique souple avec un tube transparent et un mini jet qui doit mesurer 2cm de diamètre, on est loin de la balnéo !). Dur pour dormir également car la chaleur dans le van était suffocante. La seule curiosité vue pendant tout ce périple, les Devil’s Marbles, de gigantesques rochers en piles périlleuses, un site sacré d’une grande importance culturelle qui serait selon la légende aborigène les œufs du serpent arc-en-ciel. En vrai on dirait qu’un géant à joué aux billes, c’est assez surprenant et ça nous à permis de nous dégourdir les jambes pendant 30minutes.IMGP5962 (Copier) IMGP5961 (Copier) IMGP5959 (Copier) IMGP5954 (Copier)A 17h00 nous arrivons enfin sur la côte est à Townsville, retour à la civilisation, fini l’Outback, fini les paysages désertiques, fini les 50degrès, maintenant place aux tropiques et aux palmiers !

En tout cas cet horizon étrangement vide et ce ciel toujours bleu restera gravé dans nos mémoires. On a réalisé un de nos rêves, le vrai Road Trip, seuls, pendant des milliers de kilomètres. Au total 2 semaines de route, 4100kms, beaucoup de plats de pâtes, 14 douches solaires, 3 grandes villes traversées (15 000 habitants), du soleil, des mouches, de la poussière, des kangourous, des cailloux et des paysages de fou. Voilà, ça, c’est fait !

On restera ensuite 2 jours à Towsnville pour se reposer de la route et surtout étudier de près le Lonely Planet et la suite de notre itinéraire. C’est une chouette petite ville, une belle plage mais infestée de méduses, et un front de mer refait à neuf, jeux d’eaux, barbecues, tables de pique-nique. Nous voilà maintenant sur la côte Est, la partie la plus touristique de l’Australie, on aimerait bien trouver un itinéraire pour sortir des sentiers battus alors on se donne du mal, on cherche les coins sympas et un peu moins connus. Après moultes idées et changements notre choix se porte sur Magnetic Island, une petite île à quelques kilomètres des côtes de Towsnville. Pour y aller on embarque George sur un ferry et c’est parti pour 30 minutes de traversée.IMGP5969 (Copier) IMGP5972 (Copier)Magnetic Island est une vraie île habitée par 2500 habitants et constituée de 4 minuscules villages, la moitié de sa superficie est classée parc national. Elle abrite la plus grande concentration de koalas à l’état sauvage (mais on en a pas vu…) Notre programme est assez simple, randonnées et plages. IMGP6109 (Copier) IMGP6100 (Copier) IMGP6098 (Copier)L’île est très montagneuse et sillonnée de promenades panoramiques, les randos sont chouettes et offrent de superbes vues sur les îles voisines, ça monte, ça descends, on découvre des petites criques très belles, d’anciens forts et on voit nos premiers cocotiers. IMGP6153 (Copier)IMGP6174 (Copier)Panorama sans titre1 (Copier) IMGP6237 (Copier) IMGP6233 (Copier) IMGP6165 (Copier) IMGP6157 (Copier) IMGP6155 (Copier)IMGP6070 (Copier) IMGP6086 (Copier) IMGP6088 (Copier) IMGP6096 (Copier) IMGP6075 (Copier) IMGP6076 (Copier) Comme le climat est tropical, le taux d’humidité est au minimum de 65 %, combiné au soleil on perd environ 10litres d’eau chacun à chaque rando, on est trempés ! Toutes nos marches sont accompagnées de dizaines de papillons bleus qui virevoltent autour de nous, c’est trop beau on se croirait un peu dans un dessin animé!IMGP6236 (Copier) IMGP6234 (Copier)Pour ce qui est de la baignade les premiers jours il y a de nombreuses Box Jellyfish (méduse tueuse), la baignade est donc sécurisée et se fait dans un grand carré entouré de filets. L’eau oscille entre 29 et 30 degrés (photo à l’appuie pour ceux qui ne nous croit pas), c’est génial on dirait que l’on rentre dans un bain ! IMGP6121 (Copier)IMGP6284 (Copier)Au fur et à mesure de notre découverte de l’île on déniche une autre plage, pratiquée par les locaux elle est abritée des méduses donc on se baigne tranquille. On est surpris (et contents) du peu de touristes qu’il y a, les locaux que l’on croise sont très sympas, c’est souvent des hippies d’une soixantaine d’année, blonds, cheveux longs ou dreadlocks, torse nu et peau tannée par le soleil. Niveau faune il y a beaucoup de perroquets multicolores qui nous réveillent le matin et des wallabies (des kangourous tout petits).IMGP5994 (Copier) Un gars du coin (unijambiste- dans un fauteuil roulant-et qui connait Annecy) les nourrit tous les jours, il nous donne donc des graines et les wallabies viennent nous manger dans la main ! (NB : Marion est trop contente)IMGP6251 (Copier) IMGP6255 (Copier) IMGP6263 (Copier) IMGP6266 (Copier)On passe les premiers jours dans une auberge de jeunesse (qui possède un espace pour les vans et les tentes) et ensuite on se la joue à la roots, douche sur les plages et repas face à la mer, on est bien et pas stressés ! On fait le plein de fruit de la passion et de papaye pour notre plus grand bonheur. IMGP6000 (Copier)IMGP6002 (Copier) IMGP6005 (Copier) IMGP6110 (Copier) IMGP6116 (Copier) IMGP6071 (Copier)IMGP6285 (Copier)IMGP6183 (Copier) IMGP6176 (Copier)IMGP6288 (Copier)IMGP6105 (Copier)Le snorkeling (plongée avec masque / tuba / palmes) n’est pas possible au début, le cyclone à brassé les fonds marins, la visibilité est mauvaise, pas grave, on à le temps ! 3 jours plus tard nous sommes récompensés de notre attente, la mer est limpide, c’est parti pour une journée à la découverte des poissons et des coraux. On loue le matériel pour 24h00, le matin on voit pleins de poissons, des petites, des grands, des zébrés, des jaunes, des rouges, des plats et fluos ! C’est vraiment chouette. L’aprem le poisson se fait plus rare, on en déduit qu’ils doivent faire la sieste ! On fait de même, on se baigne, on lit, tranquillou. Comme nous devons rendre le matériel le matin à 8h30 on décide de se lever tôt pour repartir plonger, à 6h00 on est prêt, c’est la première fois que l’on se baigne si tôt ! Comme la honte ne tue pas voilà une photo de nous avec nos masques et nos combinaisons intégrales anti-méduses (on sait on a vraiment des sales têtes !).IMGP6282 (Copier) Nous sommes les premiers dans l’eau, plus matinaux que les retraités du coin, ouuuééééé (nos parents doivent être bien surpris de nous voir levés si tôt, comme quoi tout peut arriver !) On est récompensés, les poissons sont au rdv, il y en a des nouveaux, beaucoup plus gros et blancs et des pas beaux tout noirs et on voit même 2 méduses toutes petites et des coraux magnifiques (dommage nous n’avons pas d’appareil photo étanche à l’eau). Moral de l’histoire les poissons sont des matinaux ! A 8h30 nous rendons le matos et on enchaine avec pancakes au bord de la plage, on peut-dire que notre journée commence bien ! Pour le dernier jour sur l’île on met le blog à jour et le soir on mange des fish and chips devant le coucher de soleil.IMGP6140 (Copier) IMGP6054 (Copier) IMGP5989 (Copier)Pour la suite cap sur la pointe nord, direction le Daintree National Park.

9 thoughts on “Il fait bon vivre à Magnetic Island

  1. On dirait une lune de miel vos photos ! Top du top ! Vous êtes bien bronzés et vous respirez le bonheur. Ca fait plaisir a voir. Je vous souhaite de nouvelles belles découvertes. Gros bisous.

  2. Que du bonheur de vous voir ainsi !!! ça paraît tellement simple et tellement tranquille comme programme , que c’est déconcertant .
    Sympa les copains Wallabies que Marion semble adopter , sympa aussi les méduses sur le panneau .Je frissonne à la lecture .

    Bon , vous êtes beaux et en forme alors tout va pour le mieux .Encore une fois cela nous fait du bien .
    Plein de bisous et prudence sur cette nouvelle route .Pensez que les mamans sont toujours plus au moins inquiètes alors !!!!!

    A bientôt
    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz

  3. Vous ètes très beaux tous les deux,un beau petit couple ouah….oui cela me rappelle la Martinique,une plage en particulier Tartane ou nous allions souvent le dimanche avec les Pézous et tes soeurs ,j’avais a peu près votre age,je vous trouve super épanouis et cela fait plaisir de vous regarder…..mème le chien me rapelle celui que nous nourrissions à Fort de France….il s’appelait Bijou….comme vous à mes yeux…bisous à vous 2….des gros….

    1. En effet ces plages étaient de vrais petits paradis. Maintenant nous simmes dans un.paysage de cannes a sucre. Cela va aussi te rappeler la martinique. Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *