La croisière s’amuse

Après ce petit séjour gustatif à Hanoï nous prenons la route vers l’est pour la baie de Tu Long. C’est la même que sa voisine Along mais apparemment sans touristes alors on va voir ça.

Le bus jusqu’à Along se passe sans problème et ensuite ça se complique. On doit aller jusqu’à une première petite ville mal desservie, ensuite changer de bus pour aller sur la presque île de Van Don pour rejoindre l’embarcadère. Le premier bus nous pose au milieu de nulle part, on essaie ensuite d’arrêter d’autres bus qui passent (sans succès), seuls les taxis hors de prix daignent s’arrêter vers nous…Bref après des prises de tête pour négocier les prix nous arrivons enfin à l’embarcadère !

Le dernier bateau part dans 15 minutes, encore une fois le prix que l’on nous propose est trop élevé, Romain s‘énerve contre la femme du guichet en disant qu’il y en a marre des prix touristes (il faut dire que l’on avait accumulé de l’adrénaline depuis le début de la journée). Résultat douane, contrôle de passeport et visa par des douaniers zélés qui n’ont rien à faire d’autre de leur vie. Bon tout fini bien, nous montons finalement sur le bateau pour 1 h00 de traversée jusqu’à l’île de Quan Lan. On comprend maintenant pourquoi c’est moins touristique, quelle galère en transport en commun !

A l’embarcadère le paysage est déjà très chouette. Des bateaux de pêche colorés oscillent tranquillement sur l’eau, les cartons sont remplis d’huîtres fraichement pêchées, pas un européen en vue mais des touristes vietnamiens. IMGP0982 (Copier) IMGP0981 (Copier)Dans le bateau nous sommes tout seul, et pour le prix d’une traversée nous nous offrons une croisière magnifique à travers les pics karstiques. C’est franchement magnifique, le tableau de rêve : une mer d’huile, un arrière fond montagneux et un ciel bleu de bleu. Ces pics rocheux sortis de la mer sont sacrément impressionnants et avoir le privilège de voir cela sans aucun autre bateaux de touriste (et sans touristes) c’est magique ! On ne sait pas si en photo cela à l’air aussi beau qu’en vrai mais sur le bateau nos yeux étaient tout écarquillés.Nous passons tout près d’une première île habitée constituée de petites maisons bien alignées le long de la berge, les bateaux sont partout c’est le seul moyen de transport. IMGP1210 (Copier) IMGP1207 (Copier) IMGP1191 (Copier) IMGP1188 (Copier) IMGP1185 (Copier) IMGP1180 (Copier) IMGP1178 (Copier) IMGP1171 (Copier) IMGP1164 (Copier) IMGP1157 (Copier) IMGP1068 (Copier) IMGP1058 (Copier) IMGP1056 (Copier) IMGP1046 (Copier) IMGP1035 (Copier) IMGP1014 (Copier) IMGP1005 (Copier) IMGP0996 (Copier) Après 1h00 au milieu de ce beau décor nous arrivons à l’île de Quan Lan où nous trouvons un petit hôtel à l’accueil très froid (le patron doit avoir un problème aux zygomatiques qui empêche tout sourire). Le soir c’est poisson grillé et riz, on profite des produits de la mer.IMGP1073 (Copier)Le lendemain on loue un scoot pour partir à la découverte de l’île, pour être honnête on s’attendait à mieux, la seule route est très large (on ne comprend pas trop pourquoi car il n’y a pas de voiture sur l’île) et le paysage moyen. Nous dénichons quand même quelques jolis points de vue sur la mer et la montagne avec toujours ces beaux bateaux colorés. Le centre du village est aussi assez sympathique. L’aprem c’est plage et baignade dans une eau à plus de 30 degrés (limite trop chaud pour se rafraichir), hamac, dessin, farniente, il n’y a absolument personne. La plage nous déçoit un peu, bon après l’Australie et sa côte magnifique on est devenus sans doute un peu difficile !IMGP1079 (Copier) IMGP1083 (Copier) IMGP1085 (Copier) IMGP1113 (Copier) IMGP1103 (Copier) IMGP1099 (Copier)IMGP1122 (Copier) IMGP1121 (Copier) IMGP1127 (Copier) IMGP1110 (Copier) IMGP1117 (Copier) IMGP1137 (Copier) IMGP1134 (Copier) IMGP1155 (Copier) IMGP1141 (Copier) IMGP1140 (Copier) IMGP1139 (Copier) IMGP1136 (Copier) IMGP1142 (Copier)En fin d’aprem à l’hôtel nous rencontrons un trio de motards français, père, fils et oncle. Vraiment super sympas ils nous embarquent sur leurs motos et nous repartons à la plage pour un bain de fin de soirée. Et à notre grande surprise c’est noir de monde ! Des touristes vietnamiens avec beaucoup d’enfants jouent sur la plage et dans l’eau, il y a même des sonos. Nous comprendrons après coup que les vietnamiens détestent le soleil et se baignent uniquement à partir de 18h00 quand la luminosité décline. On se demande bien où ils peuvent se cacher pendant toute la journée…

Le soir nous mangerons à 5, calamars, poissons, coques, crevettes, un délice ! Deux vietnamiens se joignent à nous et nous offrent une boisson violette à base de racine et sans doute d’autre chose mais on ne sait pas quoi ! Le truc doit faire au moins 40°, c’est infâme, Marion réussi à esquiver les verres suivant mais Romain se retrouve dans un guet à pan et sa tête s’en souviendra le lendemain. En tout cas c’était une très chouette soirée, pleine de bonne humeur. IMGP1148 (Copier)On décide de rester une journée de plus pour tenir compagnie à nos nouveaux copains de voyage. Au programme moto et plage et restaurant de poisson le midi. On s’arrête donc dans une maison sur l’eau, des vietnamiens sont attablés devant un festin de poisson, la table déborde de plats ! Après plusieurs négociations sur les prix que nous trouvions trop chers, le patron fini par aller nous pêcher un énorme poisson de 2,5 kilos, 1h00 plus tard il est devant nous préparé à la citronnelle et aux légumes. Entre temps nous avions très faim et nous avons donc commandé une assiette de couteaux, une première pour nous, c’était excellent (nous voulions des crevettes comme les vietnamiens mais le prix annoncé était juste démentiel). Vient le moment critique de l’addition, l’assiette de couteaux hors de prix, le riz deux fois trop cher…pffff…on essai de négocier mais rien à faire, on lui dit que ceux d’à côté avaient 5 fois plus de plats que nous et que l’on aimerait bien voir leur addition mais la patronne reste de marbre. Enervés on propose un prix (un quart de moins que la somme et franchement c’était déjà beaucoup), et on ne lâche pas. Au bout de 5 minutes de discussion on fini par quitter le resto en ayant payé notre prix. Bon on vous passe les autres épisodes du genre, le prix d’une bouteille d’eau qui double pendant la nuit, le même repas qui le lendemain est plus cher… C’est vraiment un gros problème de cette île, il n’y a jamais de touristes européens donc ils doivent penser que nous sommes tous millionnaires, en tout cas l’accueil ne réchauffe pas le cœur !

On va quand même finir par du positif, malgré tout cela on a passé une belle journée à 5 à discuter et à se marrer de nos péripéties entre moto, baignade et hamac. Le lendemain c’est reparti pour une nouvelle croisière dans le décor de rêve pour rejoindre le continent. Normalement on retrouve les 3 autres à Tam Coc le soir.IMGP1068 (Copier)IMGP1192 (Copier) IMGP1216 (Copier)

5 thoughts on “La croisière s’amuse

  1. Alors on vous a pris pour des riches ,surement pour des enfants de hauts placés……mais bon comme vous le dites ne gardez que le meilleur….C’est quand mème joli;je voyais Romain différent que sur le dessin Marion….belle caricature quand mème…..les pieds en éventail…elle est pas belle la vie……içi chaud chaud…..mais nous sommes habitués…..car on est pas classé en zone canicule……et pourtant…….clim et piscine….sont d’actualité nous aussi on passe pour des nantis…..ben moi j’en souffre de cette chaleur bcq de tension…..14.9…….mais c’est pas grave….que la température içi dépasse aussi les 40…….les vieux résistent……c’est de l’humour……voila voila…..toutes les new je pense à vous et je suis heureuse de vous lire et de vous voir en photos……mais c’est long……bisous mon coeur…..et bisous à Marion……

    1. Oui tu a vu marion essaie de me reproduire, je trouve ca pas si mal. Ici on commence a s’habituer à la chaleur (40°), mais bientot c’est la nouvelle zelande avec la neige, le froid et le ski. Gros bisous et vive les nems!

  2. Coucou .
    ça y est , ce sont les vacances et nous aussi nous avons le soleil .C’est réjouissant

    Bon , allez après votre passage sur cette île où visiblement vous êtes apparus comme les touristes à  » plumer » , gardez en souvenir la traversée, qui a été assimilée a une croisière tranquille et belle , à la rencontre avec les motards qui a procuré de bons moments conviviaux et à tout le reste qui est tellement riche .

    1. Bien dit on garde que le bon en mémoire. Le reste est pas si mauvais juste un peu énervant à la longue. Bisous signé les rois de la négociation!

  3. Plein de bisous pour finir votre voyage au Vietnam .Bientôt la fraîcheur pour vous , avec bonnets et mitaines .Ca va changer .

    On vous embrasse très fort , toujours et encore .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *