Le fourme d’Amber

Après un levé très matinal pour ne pas rater notre train nous arrivons à la gare et là bonne surprise : retard de 5 heures ! Nous finissons notre nuit tant bien que mal par terre dans la salle d’attente de la gare (essayez de trouver Marion L sur la photo !!). IMGP5409 (Copier)Les deux Marion dorment assez bien malgré le rat qui passe dans le dos de Marion V, pour Romain c’est un peu plus dur. Notre attente est finalement récompensée, notre train arrive, ouééééééééé ! Après un bon chai nous retrouvons la forme. Nos voisins de cabines sont encore une fois très sympas, la femme d’à côté dessine sur le bras de Marion L. (de belles formes qui normalement se font au henné), la petite fille nous fait un dessin de Ganesh, on nous offre thé, cacahouètes, gâteaux…et impossible de refuser. Dans la cabine d’à côté les hommes chantent, c’est joyeux et le temps passe très vite, encore de belles rencontres ferroviaires.IMGP5411 (Copier) IMGP5417 (Copier)En milieu d’après-midi nous découvrons Jaipur, la ville rose, capitale du Rajastan c’est une ville qui s’organise autour de grande avenues rectilignes le long desquelles s’écument des centaines de boutiques vendant bijoux, foulards, babioles, chaussures… A vrai dire on est un peu déçus par la ville, nous nous attendions à tord à des petites ruelles plus charmantes, la façade du palais des vents est magnifique mais la visite du palais nous parait assez fade et surtout trop chère pour ce qu’il y a à voir. Panorama sans titre1 (Copier) IMGP5439 (Copier) IMGP5426 (Copier) IMGP5449 (Copier) IMGP5450 (Copier) IMGP5452 (Copier)Le soir on se fait plaisir avec un massage ayurvédique à l‘huile chaude, une heure de pur bonheur !

Le lendemain on décide de se rendre à Amber à 15 kilomètres de là, nous sommes serrés comme des sardines dans un bus public et nous arrivons à bon port pour quelques roupies. Amber est l’ancienne capitale des maharajas du Jaipur, dominée par une impressionnante forteresse du XVIème siècle. Amarrée sur son piton rocheux elle s’entoure d’une corolle de remparts entrecoupés de postes de garde et courant le long des crêtes, c’est vraiment très chouette. A ses pieds un lac reflète joliment la construction, l’ambiance est calme, le jaune de la pierre se colore chaleureusement à la lumière du soleil, avant même de commencer la visite on est déjà sous le charme. Quelques indiens montent à dos d’éléphants, dans le décor ces gros animaux passent vraiment bien.Panorama sans titre2 (Copier) IMGP5507 (Copier) IMGP5591 (Copier) IMGP5596 (Copier)IMGP5589 (Copier)IMGP5509 (Copier)IMGP5515 (Copier)IMGP5493 (Copier) On arrive en plein tournage d’un clip, la star est entourée des danseurs et à du mal à mémoriser la chorégraphie. La visite commence ensuite par une première cour avec des salles remplies de miroirs du sol jusqu’au plafond, ça scintille de partout, c’est beau. IMGP5535 (Copier) IMGP5537 (Copier) IMGP5542 (Copier) IMGP5544 (Copier) IMGP5546 (Copier)On monte ensuite petit à petit dans un dédale de couloir, de cours, de coursives, comme dans beaucoup de forts au Rajasthan la période musulmane à laisser de beaux moucharabiehs. Les cours dévoilent tantôt des jardins, tantôt de grande surfaces minérales, les murs sont soient sculptés soient peints. Arrivés tout en haut on découvre un petit lac en contrebat coincé entre les remparts.IMGP5571 (Copier) IMGP5584 (Copier) Panorama sans titre7 (Copier) Panorama sans titre6 (Copier) IMGP5560 (Copier) Panorama sans titre4 (Copier) IMGP5520 (Copier) IMGP5532 (Copier) IMG_0754 (Copier) Panorama sans titre10 (Copier) Panorama sans titre5 (Copier) IMG_0762 (Copier)Dans un élan de motivation on décide de monter encore plus haut au Jaigarth fort, le fort en soi est beaucoup moins impressionnant que son voisin du dessous mais la vue depuis là haut est magnifique, on distingue dans un même panorama le fort, les deux lacs, la ville, les montagnes, les remparts.Panorama sans titre3 (Copier)Panorama sans titre9 (Copier) Panorama sans titre8 (Copier) IMGP5614 (Copier) Panorama sans titre12 (Copier)On redescendra tous les trois heureux de la découverte d’Amber, c’est le premier fort pour Marion L. qui à adoré.

Le soir de retour à Jaipur c’est soirée ciné dans un des plus beaux cinéma d’Inde le Raj Mandir. Une seule salle mais gigantesque avec rideau rouge et décors d’antan. Le film bien entendu est en hindi mais ce n’est pas grave on y va aussi pour l’ambiance et on ne sera pas déçu. IMGP5454 (Copier) IMGP5457 (Copier) IMGP5460 (Copier) IMGP5461 (Copier)Dès la première scène le public ce met à siffler, certains répondent au téléphone, d’autres prennent des photos de l’écran, ça applaudit, ça rigole, ça hue, le voisin de Marion saute carrément sur sa chaise dans les scènes de bataille. C’est énorme le spectacle est autant dans la salle que sur l’écran ! Le film est un bon choix, beaucoup de beaux costumes d’époques, de nombreuses danses, toute la magie de Bollywood. Le ciné en Inde c’est vraiment un truc à faire ! Vu l’euphorie on imagine même pas pendant un concert.

Le soir on trouve une super terrasse où l’on mange dans un beau décor emmitouflés dans des couvertures polaires, on passera une très bonne soirée, la dernière à Jaipur avant de prendre le bus demain pour Bundi. IMGP5645 (Copier)Tout va toujours très bien, notre découverte du Rajastan se poursuit !

 

4 thoughts on “Le fourme d’Amber

  1. Tout d’abord , merci à vous pour l’effort d’ascension qui a donné au final ces vues superbes depuis le fort . Franchement la vue d’ensemble vaut le coup .
    ça change pas du mal, des autres coins .
    L’ambiance du cinéma semble être quelque chose aussi , ça relève du comique apparemment .
    Comme le dit Marion:  » c’était à faire « .

    Bon, au moment où je fais ces quelques mots Marion L est presque arrivée à la maison . Elle aura je pense de quoi raconter …
    Vous vous retrouvez à deux pour cette dernière ligne droite , que vous allez avaler goulument je pense , avant d’envisager le Retour .

    Terminer bien l’année 2015 qui sera sans nul doute , un souvenir de vie exceptionnel et très riche .

    Mille bisous

    A très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>