MIAM MIAM

INDE DU NORD

Curry de goyaveIMGP4772 (Copier)Un plat surprenant que Natacha nous à fait découvrir à Bikaner. La goyave on connait bien en jus mais en curry c’est un délice, relevé avec du cumin et du turmeric et mangé avec un petit chapati c’est un bonne découverte.

Brinjal curry, kofta, chapatiIMGP4596 (Copier)Le brinjal curry est un curry d’aubergines cuit avec beaucoup d’huile, les légumes sont donc fondants et bien relevés. Les koftas sont des boulettes farcies de légumes et servies avec une sauce tomate épicée. Un chapati pour saucer le tout et c’est super bon.

INDE DU SUD

Thé chaïIMGP3297 (Copier)Le grand classique des rues ou des voyages en train. Préparé bouilli avec du lait, du sucre et plein d’épices (souvent beaucoup de gingembre) il est servi dans des petits verres et coûte en 6 et 10 roupies (moins de 10 centimes).

Les lassisIMGP3060 (Copier)Le pêché mignon de Romain. Un yaourt que l’on boit avec plaisir pour le goûter, les qualités sont très variables mais quand ils sont frais et bien préparés c’est un délice. Il peut se commander nature, salé ou sucré ou encore parfumé (ananas, mangue…).

Les thalisIMGP2387 (Copier) IMGP3473 (Copier)Les thalis varient d’un resto à l’autre, d’une ville à l’autre mais on en trouve partout. C’est un repas très économique et surtout très consistant car tous les accompagnements sont à volonté. Pour quelques dizaines de roupies (de 80 à 110 soit 1euros à 1,50euros) on a le droit à un plateau compartimenté avec pleins de petits récipients (parfois servi aussi directement sur une feuille de bananier) et rempli de différents plats : du riz, du dhal (lentilles au piment), de plusieurs curry de légumes (bhajis), de pain (roti ou chapati). Parfois on trouve aussi du curd (yaourt) et du chutney (souvent bien pimenté), des sauces et un dessert (lait sucré et tapioca). Un classique de tous les midis avec une mention toute particulière aux currys de pomme de terre toujours délicieux.

Le poulet tandooriIMGP2232 (Copier)Le péché mignon de Marion. Plus difficile à trouver ce sont souvent les musulmans les spécialistes. Dans ce pays de végétarien un petit bout de viande de temps en temps ça ne fait pas de mal. Le poulet est macéré dans du yaourt épicé et pimenté et ensuite cuit dans le four en terre cuite (tandoor). Il est toujours servi avec du yaourt ou une sauce verte très pimentée et quelques crudités. Il faut ensuite commander des petits pains (chapati ou naan), tout mettre à l’intérieur et se régaler !

Les dosasIMGP2488 (Copier)Un classique du petit déjeuner, ces fines crêpes de farine de lentille ou de riz se mangent farcies d’un curry de pomme de terre à la coriandre et d’une sauce tomate pimentée. C’est très bon. Dans la même gamme le paper dosa est une crêpe longue de 80 centimètres, à la première commande cela surprend!IMGP2579 (Copier)Le faludaIMGP3522 (Copier)Dessert spécialité du Gujarat (peut être à classer dans Inde du Nord…) c’est un yaourt avec du tapioca et de la glace aromatisé à différents parfums. Très rafraichissant encore une belle découverte à 40 roupies.

Le gulag jamunIMGP2155 (Copier)Le dessert préféré de Marion, des boulettes de pâte au lait, dorés à la poêle et servies dans un sirop tiède parfumé à la cardamone et à la rose.

BIRMANIE

Les nouilles ShanIMGP0668 (Copier)Des nouilles de riz servies avec une sauce tomatée avec poulet ou viande hachée et herbes fraiches. Ce plat est toujours accompagné d’un bouillon servi à volonté et d’une petite coupelle de légumes aigres et pimentés à ajouter. Un classique des repas du midi.

La salade de tamarinIMGP1140 (Copier)Encore une grande découverte que l’on a adoré ! Cette salade se compose de feuilles de tamarinier qui sont ensuite assaisonnées avec des cacahouètes, des tomates, des échalotes et de l’huile, un délice!

La salade de feuilles de théIMGP9292 (Copier)C’est une salade de feuilles de thé fermentées et marinées dans l’huile et le sel. Ensuite elles sont mélangées avec des arachides grillées (cacahouètes et sésame), diverses sortes de haricots et d’ail frits, le tout est agrémenté de crevettes séchées. Vraiment surprenant car très croquant et complexe en goût, on en mangerait pas des tonnes mais c’est très bon.

Le buffet birmanIMGP9698 (Copier)IMGP1142 (Copier)Le repas type birman c’est un grand nombre de mini-plats, de goûts et d’odeurs. Avant même d’avoir commandé on pose devant nous une dizaine de sauces différentes (pâte de poisson, pâte de curry, oignons frits avec des crevettes, pousses de soja, chutney de mangue, sésame frit, piments…), une grande assiette de crudités (concombre, salade, mini aubergines, herbes fraiches), des tasses de thé vert, une énorme gamelle de riz et différents curry (poulet, porc, poisson, pomme de terre…) Les repas birmans c’est profusion !

THAÏLANDE

Les pad thaïIMGP8956 (Copier)Voilà un grand classique thaï, il s’agit de nouilles de riz plates sautées dans un wok à feu vif. On y ajoute des légumes et diverses pousses germées, du poulet, ou des crevettes. L’assaisonnement est à base de sauce de poisson et de citron.

INDONÉSIE – SUMATRA

Le baksoIMGP7812 (Copier)Un plat typique d’Indonésie que l’on trouve de partout (Java et Sumatra), c’est une soupe avec des vermicelles de riz, des boulettes de viande, des échalotes frites et quelques légumes. La qualité est très variable selon les bui-bui.

Martabak Mesir1 (Copier)Une belle découverte au détour d’une rue de Medan. Cette crêpe est garnie d’un mélange d’œufs, de piments et de légumes. Le tout est frit dans une énorme quantité d’huile mais c’est excellent.

Bolu PotaxiganIMGP8409 (Copier)Après de nombreuses recherches nous avons enfin trouvé un dessert digne de ce nom à Sumatra, ouéééé ! Il s’agit d’un gâteau avec différents couches de génoise plus ou moins chocolatées. Il existe également à d’autres parfums. C’est bon accompagné d’une tasse de thé.

INDONÉSIE – JAVA

Le théIMGP7128 (Copier)Une véritable institution il se consomme à tout moment de la journée chaud ou froid. Sur l’île de Java il est très souvent parfumé au jasmin, et servi très très sucré. Nous demandons donc silikhit gula (avec peu de sucre) ou tidah gula (sans sucre).

Le soto ayamIMGP7424 (Copier)Cette soupe se compose de fines lamelles de poulet, de légumes et d’un bouillon au curry. Très peu pimentée elle est souvent accompagnée de riz blanc, un des plats préférés de Marion.

Mie ayamIMGP7437 (Copier)Ces petits bols de pâtes sont servis dans les bui-bui proposant un plat unique. Morceaux de poulet, herbes fraiches, échalotes frits et bouillon très goutu, c’est toujours excellent pour moins de 1 euro.

Le poisson au barbecueIMGP7787 (Copier)Les plaisirs de bord de mer ! Quelques petits stands proposent un grand choix de poisson et crustacés. Après avoir fait son choix le poisson est écaillé, vidé, badigeonné d’une marinade et ensuite grillé au barbecue. C’est délicieux, on le mange avec les mains accompagné de riz et chips de riz. Un de nos grands coup de cœur !

INDONÉSIE – BALI

Le nasi gorengIMGP5216 (Copier)C’est le plat national, on en trouve partout. Il se compose de riz frit aux légumes avec poulet ou poisson et rarement du bœuf. Les assaisonnements varient selon les warungs du peu épicé au very spicy. Sur le dessus toujours un œuf au plat très cuit. Une valeur sure qui cale bien ! Le prix varie de 1,50 euros à 3 euros. Sa variante le mie goreng avec des pâtes chinoises à la place du riz.

Satay ayamIMGP5959 (Copier)Des mini brochettes de poulets cuites (même archi-cuites) minutes sur le barbecue que l’on trempe dans une sauce soja et tomate un peu sucrée. Elles s’accompagnent soit de riz normal ou encore de stick de riz gluant (riz cuit à la vapeur dans des feuilles de bananiers). Pour 1 euro c’est un délice.

Le babi gulingIMGP5505 (Copier)Tout est bon dans le cochon ! Ce plat ce mange uniquement le midi dans les warungs de Bali, toutes les parties du cochon sont cuisinées. La peau grillée, la chair assaisonnée aux épices, les abats frits, une sorte de saucisse-boudin, une explosion de saveurs !

Les différents plats des warungswarung (Copier)Alors les warungs se sont des étals en bord de rue avec quelques tables et chaises. C’est simple et très bon marché. Les différents plats sont exposés derrières des vitres et l’on choisi ce que l’on veut. Le riz est ajouté automatiquement, soit blanc, soit yellow (avec lait de coco et curcuma). Une assiette revient à 2 euros et l’on peut gouter à toutes les saveurs, du très pimenté au sucré-salé.

NOUVELLE ZÉLANDE

Les kiwis GoldIMGP3737 (Copier)Contrairement aux kiwis verts que l’on connait bien ceux-ci n’ont pas de poils et l’intérieur est jaune. Plus sucrés et moins acides ils sont délicieux. Une bonne découverte et une cure de vitamines!

Les piesIMGP3613 (Copier)La Nouvelle Zélande c’est le pays des pies (encore plus que l’Australie). On en trouve partout, autant en supermarché que dans les boulangeries ou encore dans les cafés. C’est typiquement le repas du midi des néo-zélandais. Il existe plusieurs goûts, le truc d’ici c’est chicken butter, qui est en fait un poulet au curry ou encore bœuf haché et fromage ou agneau. Bref ces petites tourtes sont très bonnes, encore plus si elles sont faites maison.

VIETNAM

Cao lauIMGP1683 (Copier)Spécialité du centre du Vietnam c’est une soupe de nouilles rondes accompagnée de tranches de porc, de pousse de soja, d’herbes aromatiques, de croutons de riz frits, le tout dans un bouillon fumant pour 1, 20 euros.

Banh baoIMGP1547 (Copier) C’est un peu comme des raviolis, fabriqués avec des feuilles de riz farcies de crevettes et crabes ils sont ensuite roulés en forme de rose et servis avec des échalotes frites et une petite sauce.

Banh xeoIMGP1514 (Copier)De savoureuses crêpes croustillantes aux herbes et fromage et pousses de soja que l’on mange enveloppées dans une feuille de riz (comme un nem), avec des herbes fraîches (salade et menthe).

La de (chèvre) IMGP1223 (Copier)Spécialité du centre, la de (chèvre) est cuite en mini-morceaux avec de la citronnelle et elle se mange enroulée dans une feuille de riz avec figues vertes et herbes fraiches. Accompagnée d’un bol de riz c’est pas mal du tout.

La fondueIMGP1347 (Copier)Plat convivial il s’agit d’un bouillon bien relevé préparé avec des herbes et de l’ananas dans lequel on fait cuire viande, poisson, légumes et nouilles. Chacun à son tour on prépare sa louche avec quelques nouilles, morceaux de poulet et liseron d’eau, 3minutes après c’est cuit et on le sert dans son petit bol agrémenté d’une sauce aux piments. C’est très bon!

Banh cuoncrepes (Copier)Ces crêpes sont préparées avec de la pâte de riz que l’on passe à travers un morceau de tissu au-dessus d’un cuit vapeur. La feuille est ensuite garnie d’un mélange de porc, crevettes émincées et champignons. Elle est ensuite roulée et saupoudrée d’ail frit, de menthe et accompagnée d’un petit bol de sauce nuoc cham (nuoc mam et citron vert et piments) pour faire trempette. On a adoré.

Bun Bo Nam Bo PATE (Copier)Situé dans la vieille ville d’Hanoï c’est une véritable institution, des grandes tables encombrent un long couloir et on s’attablent à côté d’autres personnes. Ici on ne sert qu’un seul plat, des nouilles sèchent au bœuf accompagnées de germes de soja, de beaucoup d’ail frit, de cacahouètes, de citronnelle, de salade et de mangues vertes. En assaisonnement la fameuse sauce soja. C’est excellent!

Le tofu fritIMGP0848 (Copier)Souvent servi en accompagnement de la bia hoi le tofu est frit et trempe dans une sauce au herbes (ciboulette). Tout frais on dirait un peu une omelette très délayée. On le trempe ensuite dans une sauce citron, sauce soja et piments. Nous ne sommes pas du tout amateurs de tofu et nous avons beaucoup aimé.

Les cheche (Copier)C’est un dessert à base de haricots mungo sucrés avec de la glace pilée. Il se présente comme une soupe froide et se compose de haricots, graine de lotus, perles de tapioca à noix de coco et gelée noir à on ne sais pas quoi. Les saveurs sont assez surprenantes, c’est pas trop mal mais on n’en mangerait pas des dizaines !

Le Banh misandwich (Copier)Hérités de la colonisation française ces sandwichs sont 100% vietnamiens. Il s’agit d’un morceau de baguette garni de porc (ou poulet), de pâté,  de tranches de concombre, carottes rappées, de coriandre et d’autres herbes. Le tout est assaisonné de sauce piment et soja. Impec’ pour un petit creux.

La Bia HoiIMGP0835 (Copier)Produite de manière artisanale la bia hoi est une bière extra légère et rafraichissante. Destinée à être bue immédiatement elle est brassée sans aucun conservateur. Même nos mamans qui n’aiment pas la bière pourraient boire au moins 2 verres, cela s’approche plus de l’eau houblonnée pétillante que de la guiness. Un vrai réconfort après une journée de marche!

Le café frappéIMGP0751 (Copier)Servi à tous les coins de rue c’est un classique à Hanoï, que l’on déguste sur le trottoir sur de mini-tabourets en plastique. Fort et épais il est souvent mélangé avec du lait concentré jusqu’à ce qu’il prenne une couleur chocolat. Pour l’accompagné on a trouvé de délicieux petits pains fourrés au chocolat, juste sortis du four, un régal !

Le caféIMGP0453 (Copier)Surprenant la première fois le café vietnamien est servi ‘en train d’être filtré’. Il faut donc attendre une dizaine de minutes avant de le boire. Un petit réchaud bougie le garde au chaud pendant qu’il se prépare goutte à goutte. Très corsé il faut bien préciser quand on le veut noir sinon il est servi avec une bonne dose de lait concentré.

La fameuse Pho BoIMGP8096 (Copier)Fleuron culinaire du Vietnam c’est une soupe de nouilles au bœuf ou poulet. Préparée en faisant bouillir pendant des heures des plats de côtes, des échalotes, du gingembre, du nuoc man, de la cardamone et de la cannelle c’est un délice. Elle est servie avec du basilic, du citron vert, des piments et des germes de soja à ajouter selon les goûts.

LAOS

Le barbecue laoIMG_8268(2)Simple, amusant et convivial, le barbecue lao c’est un peu la pierrade asiatique. Autour d’un plat circulaire mis sur des braises chaudes, on grille les viandes sur la partie centrale. Quant aux légumes, herbes, nouilles et champignons, ils sont bouillis dans l’eau au coco et entourent la viande. Une fois cuit, on ajoute également des œufs dans le bouillon qui rassemble toutes les saveurs. Enfin, on mange le tout dans son petit bol. Un véritable délice !

La pho (soupe de nouilles)IMGP0270 (Copier)L’équivalent de la Pho Bo Vietnamienne mais le bouillon de la laotienne est plus épicé et agrémenté de petits bouts de graisse frits qui donnent un goût sympa. Les herbes qui l’accompagnent sont différentes, menthe, choux et haricots crus.  Souvent servi le matin c’est un classique que l’on trouve dans tout le pays!

Salade de papaye verte (Tam Mak Houng), làap au poulet et sticky riceIMGP9318 (Copier)Le làap est un des plats laotien les plus courants, c’est une salade composée d’un hachis de viande (volaille ou poisson) accompagné de jus de citron vert, de feuilles de menthe, coriandre, ciboulette (suivant la saison) et de piments. C’est ultra méga beaucoup épicé mais excellent et servi avec du riz gluant conservé dans des petits paniers en bambou perméables avec couvercle.

La salade de papaye verte est un plat parfait pour les palais blindés, relevée et pimentée  elle ne laisse pas indifférent. Elle se compose de papaye et carottes rappées, de citron vert, de saumure de poissons et de sauce de poisson salée avec un peu de sucre en poudre et de beaucoup de piments frais. Niveau épices c’est encore un cran au dessus du làap, Marion a beaucoup aimée le goût mais moins le piment et Romain n’a pas trop apprécié le fort gout de sauce poisson.

AUSTRALIE

Meat pieground_beef_pie_c_bronzed_aussieC’est une tourte à la viande que l’on trouve un peu partout. Il y a différentes variantes avec champignons, jambon, crème… Impeccable pour le midi c’est vraiment très bon!


Bon on ne va pas se le cacher, les Australiens ne sont pas les rois de la gastronomie ! C’est un mélange entre la bouffe anglaise et Américaine avec des prix Suisse. Les restaurants gastronomiques sont surement très bons mais nos moyens sont limités alors on va vous parler de la nourriture de tous les jours. La première chose incroyable quand on rentre dans un supermarché c’est le rayon pain de mie. Ici pas de baguette croustillante, le pain mou est roi ! Le paquet de pain de mie coûte entre 0.85$ et 8$, du low-cost au luxe il y en a pour tous les goûts. Blanc, complet, avec céréales, ultra-moelleux, épais, il y a le choix.IMGP5146 (Copier) IMGP5147 (Copier)Ensuite le beurre de cacahouètes est plus vendu est Australie que le Nutella chez nous. Il se mange tartiné sur un toast avec de la confiture dessus, il y en a du smouthie (sans morceaux) ou du crunchy (avec éclats de cacahouètes). Romain adorait ça avant de venir ici et Marion s’y est mise aussi. Le matin avec de la confiture c’est délicieux, et le crunchy est incontestablement meilleur ! Les australiens le mange souvent le midi en sandwich.IMGP5145 (Copier)Maintenant passons au Végémite, pate à tartinée purement australienne, elle se mange au petit dej, étalée en très fine couche sur du beurre. Son goût est difficile à déterminer. Romain dit que l’on dirait un bouillon cube ultra condensé et Marion trouve que cela à le goût de sauce soja et de poisson. Bref c’est infect mi sucré/mi salé, on pense qu’il faut être né ici pour aimer ça. Apparemment c’est très riche en vitamines !IMGP5144 (Copier)Les beans sont aussi extrêmement populaires, manger le matin avec des œufs et du bacon ces haricots à la tomate existent en 20 parfums différents, sauce barbecue, sans sel, goût fromage, curry…C’est super bon pour un brunch mais on s’en tient au classique sauce tomate !IMGP6289 (Copier)Ensuite rien de bien différent de chez nous, les yaourts sont vendus en énormes quantité (pas de packs de 6, mais en pot de 1litre au minimum).IMGP5217 (Copier)La viande est assez chère et aussi vendue en grosse quantité (on trouve pas mal de kangourou, de poulet pané et de saucisses). Les australiens mangent beaucoup de viande au barbecue (il y en a sur toutes les plages et ils sont très utilisés). L’alcool est assez cher et hyper taxé (comme les cigarettes), mais les bières sont bonnes, blondes et assez légères. Le vin on a gouté qu’une seule fois, ce n’était pas terrible mais on va retenter.

Après il y a les fameux fish and chips, souvent à l’emporter ils sont servis généreusement dans du papier blanc. Des fois on peut même choisir son poisson, mais c’est souvent du barracuda.

Dans les villes on trouve beaucoup de stand de bouffe thaï et chinoise et aussi de nombreux fast-food. Macdo biensur mais il y peu de monde, Hungry Jack (le plus populaire), Red Rooster (propose des poulets entiers 2 pour 20$, des nuggets et des hamburgers uniquement au poulet), et évidement Kfc.

On a vu du Camembert Président, la petite boite, vendu 15$, du gruyère suisse et de La vache qui Rit (the Laughing cow) !

Les australiens sont également des grands amateurs de café. Les premiers jours on s’assoit en terrasse et on commande One Coffee, le monsieur nous demande comment on veut notre Coffee, Latte Coffee, Cream coffe, Cappucino, Moka, Ice Coffee, Americano….bref on lui dit euuhhhh…Normal, small Coffee ? Mais il ne comprenait pas ! En fait il fallait dire Black coffee ! Bref tout ça pour dire qu’il existe des tas de sortes de cafés, très bons, d’ailleurs on est devenus des grands adeptes de l’Ice coffee (café frappé) et du Moka (mi café /mi chocolat, il se boit chaud ou froid). En tout cas l’Espresso il faut oublier, ici ça n’existe presque pas, idem pour le café normal !

 

5 thoughts on “MIAM MIAM

  1. Guten Tag!
    Achso, fu la situation de surfie dans laquelle fous allez bientôt vous troufer… je me dois de vous transmettre en toute urgence la recette de base du BIRCHER MUESLI:
    Ingrédients:
    200 g mélange de flocons de céréales (pas les crunch, les mous!)
    4,5 dl lait
    1 pomme + autre fruit de saison selon pays de résidence (ou pas)
    1 yogourt
    Tout mélancher et laisser macérer quelques minutes, pour ce que soit tout mou… vraiment tout mou, ce sera plus facile à la dichestion les amis!
    Allez, bonne route en bonne santé! Des becs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>