Sur la Great

Voilà arrive sur la Great Ocean Road ! Ça nous fait tout drôle, on y pensait souvent en préparant le voyage et maintenant c’est bien réel, on y est avec George ! Prêts pour les 250kms sur cette route du littoral.

IMGP4993 (Copier) IMGP4995 (Copier)On commence par la ville de Torquay où on passe la nuit (on rencontre au passage un couple de français très sympas) et on file ensuite à 7kms jusqu’à Bells Beach (connue par le film Point Break), une belle grande plage où on flâne.

IMGP4976 (Copier) IMGP5020 (Copier) IMGP4982 (Copier)Il fait gris mais on aperçoit quelques bouts de ciel bleu et le temps change tellement vite ici qu’en 1heure il peut faire super beau. On s’écarte ensuite de la Great pour visiter les collines alentours et aller jusqu’aux Erskine Falls. Une petite balade de 2 heures dans la forêt, avec fougères arborescentes et eucalyptus nous conduit au pied d’une cascade.

Panorama sans titre6 (Copier) IMGP4983 (Copier)C’est un aparté très sympa avant le retour aux plages. La suite se déroule à Apollo Bay, de larges rubans de sable se déroulent le long de la route, re-flanage et ensuite on essai de trouver un coin sympa (et gratuit) pour passer la nuit.

IMGP4994 (Copier) IMGP5016 (Copier)On nous indique un campspot à 30kms dans les collines, c’est parfait. La route pour s’y rendre tourne beaucoup, on emprunte ensuite une piste et finalement on arrive dans une jolie clairière au milieu d’une forêt de pins. Une promenade est fléchée, il n’est que 18h00, on en profite donc pour se dégourdir les jambes et on voit notre deuxième cascade de la journée. De retour au van on fait un feu (c’est la galère car tout le bois est humide) et on profite de cette belle salle à manger-clairière.

IMGP4996 (Copier) IMGP5008 (Copier) IMGP5006 (Copier)Le lendemain, soleil et ciel bleu, musique à fond, c’est parti ! La route passe d’abord par des plaines avec de rejoindre des falaises de plus de 70mètres surplombant l’océan entre Princetown et Peterborought, nous voilà au tronçon le plus connu de la Great. Depuis des siècles les vagues et les marées se brisent contre la roche calcaire, l’érode et forme de fascinant ensemble de gorges, d’arches et de cavités, c’est magnifique.

Le premier stop est la Gibson Beach (c’est une partie que l’on a adoré), une grande plage sauvage où la baignade est interdite car le courant est extrêmement fort. Il n’y a presque personne et on peut approcher ces grands blocs de calcaires de plus près, la force des vagues et du vent est incroyable, on y reste un bon moment tellement c’est impressionnant.

IMGP5084 (Copier) IMGP5030 (Copier) IMGP5032 (Copier) IMGP5048 (Copier) IMGP5038 (Copier)IMGP5046 (Copier)IMGP5074 (Copier)Le deuxième stop est les Twelve Apostles, se contemple uniquement de haut, des amas de roches qui se dressent dans l’océan. C’est la carte postale de l’Australie donc le paradis des chinois et des hélicoptères (des survols hors de prix sont proposés par les tours opérators). C’est joli mais trop de monde à notre goût, on passe vite cette étape.

IMGP5067 (Copier) IMGP5086 (Copier) IMGP5068 (Copier)Le troisième stop est la Loch Ard Gorge, enveloppée de légende c’est le lieu d’un naufrage de bateau mythique. Il y a très peu de monde, on se sent mieux ! Encore une fois la force de l’océan est saisissante et les paysages à couper le souffle.

IMGP5090 (Copier) IMGP5095 (Copier) IMGP5109 (Copier)Panorama sans titre5 (Copier)Panorama sans titre4 (Copier)Panorama sans titre3 (Copier)Panorama sans titre2 (Copier)IMGP5124 (Copier)Le route se finie à Port Fairy, une très belle ville portuaire, aux rues très arborées. Notre petit camping se situe à deux pas de la plage (où un requin à été aperçu la veille), la responsable est très sympa, en fait on est dans un camping de retraités !!

IMGP5142 (Copier) IMGP5139 (Copier)Le soir on commençait tranquillement à préparer notre repas quand une petite mamie vient nous voir pour nous apporter à manger ! Elle en avait fait trop donc nous donnait le reste (ce n’est pas la première fois que l’on observe la gentillesse des australiens, au camping dans le Prom’ nos voisins nous avait donné des lampes car il nous trouvait sous-éclairés avec nos frontales). Un vrai régal ! Une sorte de ratatouille avec des moules, cela conclue en beauté notre parcours sur la Great !

2 thoughts on “Sur la Great

  1. magnifiques photos et paysages notamment avec ces rochers de calcaire qui donnent à la mer (oups l’océan) un coté impressionnant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *