Winter is coming

On quitte l’Asie pour un premier atterrissage à Sydney et on file à la poste récupérer le colis des parents de Marion : doudounes de ski, chaussettes chaudes et sous-pulls, on est prêts à affronter le froid ! Ça nous fait tout bizarre de revenir en Australie, on est contents de retourner dans les magasins, de revoir les produits que l’on achetait, de réentendre l’accent, et pour la première fois depuis deux mois nous nous faisons à manger, c’est bizarre après 60 jours de restos : au menu pasta au pesto, parmesan et muffins en dessert (un classique !). C’est sous un grand soleil que nous quittons les côtes australiennes et c’est sous un brouillard épais que nous arrivons en Nouvelle Zélande. Il pleut des cordes : bienvenue au pays des maoris !IMGP1898 (Copier)IMGP1899 (Copier) IMGP1901 (Copier)Il ne fait pas bien chaud, on peut même dire que ça caille…bon c’est relatif mais après 6 mois entre 30 et 40 degrés un petit 10° nous refroidit. Merci les doudounes nos meilleures copines pour le mois.

Nous arrivons donc vers 18h00 à notre couchsurfing, une joyeuse colocation de 3 personnes ( 2 néo-zélandaises et un russe), plus 2 squatters (2 anglais), plus nous, c’est très cool mais il ne faut pas être regardant sur le ménage ! On passera une bonne soirée pizzas à discuter (on avoue on n’a pas tout compris, il faut le temps de s’habituer à l’accent et beaucoup d’anglophones ensemble ça parle trop vite). Ils sont tous dans le monde du spectacle, nous apprenons donc à mettre nos mains en feu (avec du savon et du butane), ça fait sont petit effet on retient le truc. Marion passera du temps devant le puzzle le plus difficile du monde (recto-verso avec des dalmatiens en noir et blanc) et réussira à assembler 4 pièces, ouéééé.

Le lendemain on se lève un peu tard (merci le jetlag) et on part se balader dans la ville. Le centre ressemble beaucoup aux villes australiennes, de grands buildings, beaucoup de parcs c’est ni vraiment beau ni vraiment moche. IMGP1904 (Copier) Panorama sans titre2 (Copier) Panorama sans titre1 (Copier) IMGP2020 (Copier)Nous apercevons nos premiers maoris au visage entièrement tatoué souvent en short et tongs (même pas froid les mecs). Le quartier du port nous plait beaucoup, c’est plus industriel et récemment réaménagé (c’est un peu comme les Confluences à Lyon en mieux). De grands gradins descendent à l’eau, il y a des marquages de couleur au sol, des grands bancs en bois trop chouettes sur rail, des chaises de couleurs, des algecos transformés en coin lecture, des tubes dans lesquels on peut se parler, des silos tagués, un sol brut où l’on voit encore des anciens rails…IMGP1906 (Copier) IMGP1938 (Copier) IMGP1939 (Copier) IMGP1940 (Copier) IMGP1948 (Copier) IMGP1950 (Copier) IMGP1964 (Copier) IMGP1965 (Copier) IMGP1968 (Copier) IMGP1970 (Copier) IMGP1975 (Copier) IMGP1996 (Copier) IMGP2016 (Copier)Et bien sûr le long de tout cela les derniers bars à la mode et une battle d’architecture de la façade la plus excentrique. On se baladera un bon moment et le temps changera dix fois, pluie, soleil, vent, chaud, froid, arc-en-ciel…on enlève et on remet les doudounes sans arrêt. IMGP2004 (Copier) IMGP2009 (Copier)Voilà pour notre vision d‘Auckland on ne s’y attardera, on veut voir des paysages et en prendre plein les yeux. Dernière nuit couchsurfing et le matin nous prenons un bus direction Rotorua à 250kms au sud. Le bus est tout confortable, il sent bon, pas de vomi et nous avons un siège entier pour nous, que de changement !

Nous arrivons chez John, notre rbnb pour 2 nuits. C’est un kiwi d’une quarantaine d’années, super sympa qui nous accueil chaleureusement avec un thé et des chocolats. La chambre est toute jolie et nous avons le droit à une couverture chauffante et donc un lit tout chaud pour s’endormir, un régal. Nous avons pleins de questions pour lui sur la vie en Nouvelle Zélande, le travail, les prix, la nourriture… Nous passerons donc un repas très instructif. Donc quelques infos dans le désordre, en Nouvelle Zélande dans la plupart des maisons il n’y a pas de chauffage central, donc pas de radiateurs. Soit ils chauffent au bois soit pas du tout (comme notre couchsurfing d’Auckland). Les pneus hiver n’existent pas, quand il neige les néo-zélandais sortent les chaînes. Au petit dej’ ils mangent du porridge, des flocons d’avoines bouillis avec de l’eau et chauffés au micro-ondes avec un peu de yaourt et de miel. Contre toute attente c’est bon et en plus ça cale bien. Il nous apprend aussi quelques expressions typiques d’ici et différents noms d’oiseaux. Romain parlera Rugby et nous regarderons ensemble le premier match du tournois des Tri Nations : All Blacks /Argentine. On est bien et on se sent comme chez nous ici.

Le lendemain matin on se lève de bonne heure et après un bon porridge nous tendons le pouce pour aller à une trentaine de kilomètres de là visiter le parc géothermique de Wai-o-Tapu. Nous avions préparé nos petites pancartes et en 5minutes une voiture s’arrête, impec’!IMGP2024 (Copier)Nous arrivons pour voir le Lady Knox, un geyser dont l’éruption est provoquée tous les jours, ça commence par un petit bouillon et ça fini presque comme le jet d’eau de Genève. Dès les premières minutes, notre odorat est mis à l’épreuve, le souffre se mélange à l’air ambiant et crée des effluves d’œufs pourris plus ou moins fortes selon les endroits (pour une personne ayant des problèmes de flatulences c’est l’endroit où venir pour passer incognito !). IMGP2043 (Copier) IMGP2045 (Copier) IMGP2048 (Copier)Le premier panorama offre une vue magnifique sur un bassin fumant aux couleurs jaune, orange et bleu. La visite continue vers la magnifique champagne pool, un grand bassin naturel d’eau chaude aux bordures orange vif. Le nom provient des abondantes émanations de dioxyde de carbone qui rappellent les bulles dans un verre de Champagne, l’eau est à 100° on ne trempera pas les pieds (on se dit que si les profs de physique nous avaient emmenés ici pour comprendre les réactions chimiques on aurait sans doute eu de meilleures notes !!!) On se croirait dans un tableau, c’est assez surréaliste comme paysage, on en oublie même la pluie et le froid. Le reste est très chouette aussi, des cratères fumants, des cailloux jaunes, un lac jaune-vert, des roches sculptées par l’eau…Panorama sans titre' (Copier)IMGP2081 (Copier)IMGP2082 (Copier) IMGP2088 (Copier) IMGP2091 (Copier) IMGP2094 (Copier) IMGP2108 (Copier) IMGP2130 (Copier) IMGP2078 (Copier) IMGP2064 (Copier) IMGP2060 (Copier) IMGP2059 (Copier)IMGP2080 (Copier)IMGP2099 (Copier) IMGP2117 (Copier) IMGP2109 (Copier) IMGP2142 (Copier) IMGP2128 (Copier) IMGP2144 (Copier)IMGP2123 (Copier)Nous finissons bien trempés mais heureux et nous trouvons deux français pour nous ramener en ville. Un beau début dans ce pays !

Nb1 : pour se dire bonjour les maoris se pressent nez contre nez, surprenant à voir la première fois.

 

7 thoughts on “Winter is coming

  1. Dépaysement total aussi pour moi……Vous voir en doudoune me fait sourire …..C’est top le stop……et les gens bien sympathiques…Vous paraissez heureux encore une fois……chouette les couvertures chauffantes,cela me fait revenir 55 ans en arrière ou ma maman en avait étrenné une…..Vous voyez cela date…….Bisous ,Bisous ….le froid va vous ravigoter……T’aime mon coeur…..gros bisous à ta BELLE….

  2. Tiens bizarre , il me semble que je connais cette mode vestimentaire ? Les couleurs vous vont bien et donnent de la tonicité dans ce temps gris .
    Pour le porridge, je vous laisse ma part .Beurk !!!!!
    Mais pour le reste je partage très volontiers car les photos sont MAGNIFIQUES .
    Un cours de géologie en ligne , c’est sympathique .
    Un éventail de choix d’architectures d’avant garde , ça donne des idées ( j’ai bien vu le clin d’œil de Marion sur le sujet) et ainsi on quitte l’Asie qui était encore un peu dans nos mémoires .

    Bon, vous voilà pour un mois au » frais » avec une nouvelle culture à découvrir , dans un cadre montagnard près de la mer , c’est juste alléchant .
    Prudence, dans vos parcours en auto stop , même si c’est coutumier là bas , restez vigilants .
    Faites le plein de nouvelles expériences dans ce pays , en prenant soin de vous .
    Bizzzzzzzzz et bizzzzzzz en quantité comme d’habitude .

    1. Oui en effet nous sommes bien colorés! Malgré le froid la nouvelle zelande nous plait bcp, les gens sont adorables et le paysage au top (et encore nous n’avons pas vu l’île du sud!!). Pas de soucis pour le stop c’est ultra safe ici 🙂

  3. Je vais redécouvrir un pays que j’ai eu la chance de parcourir en été ! Rotorua je m’en souviens bien, le b&b y était très sympa aussi mais je crois que ce sont tous les kiwis qui sont accueillants en fait. Mais avez vous pris un bateau pour accéder à un des sites aux multiples couleurs ? Quand j’y suis allée c’était blindé de monde et d’asiatiques notamment. Les couvertures chauffantes en effet sont très utilisées ! Vous risquez de voir sur les routes des animaux écrasés, il s’agit de possums, animaux protégés en Australie mais détestés en nouvelle Zélande car ils tuent les kiwis. Quand les néo-zélandais en voient ils accélèrent pour les écraser…. Si vous pouvez découvrir les légendes des maoris c’est génial. Gros bisous take care..

    1. Non nous n’avons pas pris de bateau pour accéder au site. C’est bizarre de ce dire que je marche au même endroit que toi à l’autre bout de la planète. Pour le peu que j’ai vu de la nouvelle Zélande je suis totalement conquis, les paysages y sont splendides (et dire que ceux du sud sont apparement plus beaux) et les gens ultra mega accueillants !!!

  4. Pour infos je savais que les Maoris se pressaient le nez….Le grand bassin est magique avec ses tons de couleur ocre ,orange,et le vert de l’eau …Pour un peintre c’est une belle source d’imagination et de talent….Pour une croqueuse de dessins aussi……Faut avoir les bons pastels……A défaut de croquer les dessins croquez la vie en Nouvelle_Zélande…..Ne prenez pas froid……les enfants….J’espère que les bisous que je vous souffle vous arrivent avec la force du vent….et de l’amour surtout….Mais ses bisous rencontrent bien des obstacles avec les forces de la nature….Mais bon ils sont bien envoyé chaque jour……Donc bisous….à vous DEUX ……

    1. Merci maman, c’est donc pour ça que j’ai des impressions de souffles chaud!!! Ne t’inquiètes pas nous n’attrapons pas froid (nous sommes bien équipés) gros bisous de l’autre coté de la planète !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *